Avant de réaliser un coffrage esthétique, mieux vaut connaître les règles de pose de l'électricité sous coffrage. © Marion Lanoë

Maison

Électricité sous coffrage : quelles sont les règles de pose ?

Question/RéponseClassé sous :électricité , Bricolage , électricité encoffrée

Le coffrage permet de dissimuler des canalisations apparentes en s'intégrant à l'architecture intérieure. La réglementation précise le choix des matériaux admis et la possibilité ou non de faire cohabiter les circuits électriques avec des conduites d'une autre nature.

À l'inverse d'un vide de construction, le coffrage est un ouvrage spécialement conçu pour camoufler des canalisations. Il peut être horizontal ou vertical, de forme carrée, rectangulaire, courbe... adossé à une paroi ou implanté en milieu de pièce à la façon d'un poteau. 

Plusieurs options de câblage en pose encoffrée

Les circuits électriques sous coffrage peuvent se réaliser directement à l'aide de câbles à isolation renforcée de type H07RN-F, U-1000 R2V, FR-N05... Le moyen le plus simple de les fixer consiste à utiliser des attaches pontets à clouer sur le mur d'appui (tous les 25 cm environ). Les attaches se choisissent en fonction du diamètre extérieur des câbles. Fabriquées en plastique, elles ne risquent pas d'abîmer leur enveloppe protectrice.

Ces câbles se distinguent par l’aspect rigide ou souple de leur âme conductrice en cuivre et de sa conception, pleine ou torsadée. © D’après doc Nexans

La pose sous fourreaux annelés ou lisses reste évidemment possible, à condition qu'ils soient non propagateurs de flamme. Dans ce cas, la fixation se fait à l'aide de cavaliers ou de clips spéciaux à visser.

La réaction au feu des matériaux, une caractéristique essentielle

Le coffrage peut se fabriquer avec différents matériaux, notamment à base de plâtre ou de bois. L'important est qu'ils aient un classement au feu conforme aux règles de sécurité : M0 (non combustible) ou M1 (non inflammable) pour les produits relevant du référentiel français, A1 (aucune contribution au feu) ou A2 (très faible contribution au feu) selon les Euroclasses. Dans le cas d'une pose sur tasseaux, bois ignifugés de rigueur ! 

Prévenir les conflits de voisinage 

Il est possible de faire circuler des réseaux d'eau et d'électricité dans le même coffrage. Mais le gaz doit cheminer à part, suivant les règles de sécurité propres à ce fluide. 

1. Canalisations d’eau ; 2. Câblage électrique ; 3. Tasseaux d’ossature ; 4. Isolant acoustique ; 5. Plaques de coffrage ; 6. Trappe de visite. © M.B.

Lorsque les circuits électriques voisinent avec des tuyaux d’eau ou que le coffrage abrite des boîtes de dérivation, une trappe de visite est nécessaire pour permettre les opérations de maintenance. De même, il convient d'isoler le coffrage pour empêcher la transmission des bruits de tuyauteries d'eau sanitaire ou de chauffage central

À savoir

Pour passer d'une pièce ou d'un étage à l'autre, on réalise des « traversées de mur » ou « de plancher ». Elles se composent de fourreaux ou manchons de protection scellés dans des perçages de diamètre adapté. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi