La résiliation du contrat d’énergie fait partie des démarches qu’il faut entreprendre pendant un déménagement. Il faut alors mettre fin à celui rattaché à son ancien logement. La procédure de résiliation sera plus ou moins différente selon le fournisseur d’énergie. C’est néanmoins l’occasion de faire des économies en évaluant à nouveau les offres sur le marché.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Energie : le monde de 2030 en 10 chiffres Transport, pétrole, énergies renouvelables, accès à l’électricité… À quoi ressemblera le monde énergétique en 2030 ? Voici la réponse en vidéo.

Un déménagement s’accompagne toujours d’un ensemble de démarches administratives pour l’ancien ou le nouveau logement. Parmi elles, on notera la résiliation du contrat d’énergie puis la souscription d’un autre contrat pour la nouvelle habitation. Ces procédures sont obligatoires pour pouvoir accéder à l’énergie dans la deuxième maison. Elles doivent être effectuées quelques jours avant le départ.

Cette démarche peut néanmoins donner aux clients la possibilité de réduire leurs dépenses énergétiques. La loi Norme de 2010 permet, grâce à l’ouverture du marché de l’électricité français, le libre choix du fournisseur d’énergie pour les consommateurs. Plusieurs paramètres doivent être analysés pour trouver le bon fournisseur d’énergie et profiter des économies espérées.

Pourquoi faut-il résilier le contrat d’énergie pendant un déménagement ?

Les démarches à suivre pour le déménagement et le contrat d’énergie soulève parfois des interrogations chez les consommateurs français. Certains se demandent s’il est possible de le transférer d’un logement à un autre.

En réalité, la résiliation du contrat d’énergie pour l’ancienne habitation est obligatoire. Elle fait même partie des démarches à réaliser en priorité dès que le déménagement est confirmé. Et ce, pour deux raisons : 

  • S’il n’est pas résilié, le contrat restera actif et le fournisseur continuera à facturer le client qui y est rattaché. Ce dernier risque donc de payer pour les futurs occupants si le logement est ensuite habité ; 
  • Sans la résiliation, le ménage risque également de ne pas pouvoir bénéficier d’électricité et de gaz dans sa nouvelle demeure. En cause, le premier contrat qui reste en vigueur auprès du fournisseur.

Pour ces deux raisons, la résiliation du contrat électricité-gaz est une étape incontournable. Il est conseillé d’entreprendre les démarches au plus tard 15 jours avant le départ. Ceci permet de s’assurer que l’électricité et le gaz seront disponibles au moment de l’emménagement.

Un déménagement s'anticipe et peut être l'occasion de changer de fournisseur d'énergie. © HiveBoxx, Unsplash
Un déménagement s'anticipe et peut être l'occasion de changer de fournisseur d'énergie. © HiveBoxx, Unsplash

Les étapes à suivre pour résilier un contrat d’énergie 

La procédure est quasi identique qu’il s’agisse d’un déménagement gaz ou déménagement électricité pour tous les fournisseurs d’énergie. Le consommateur a généralement trois options, il peut : 

  • résilier son contrat en ligne en se connectant à son Espace client sur le site internet du fournisseur ; 
  • appeler le service client ; 
  • envoyer un courrier de résiliation.

Les informations suivantes seront requises pour finaliser la démarche : 

  • le numéro de référence client ; 
  • le Point de Livraison (PDL) pour l’électricité ; 
  • le point de comptage (PDC) pour le gaz ; 
  • la date souhaitée pour la fin du contrat.

Avant de quitter le logement, le client doit également transmettre, un jour avant son départ, le relevé de compteur au fournisseur d’énergie. 

Le contrat d’électricité ou de gaz est rattaché à une seule et unique adresse. Aussi, il est nécessaire de le résilier dès qu’il y a un changement de domicile. Aucune obligation ne s’impose aux consommateurs quant au choix du fournisseur. Ceux-ci peuvent opter pour le même fournisseur ou se tourner vers un concurrent.

Pourquoi changer de fournisseur après un déménagement ?

Le client peut profiter de ce déménagement pour réévaluer les offres disponibles sur le marché et réaliser de belles économies sur son contrat. Il est possible que certains fournisseurs d’énergie aient mis en place un service différent ou de nouveaux prix. Changer de fournisseur permet ainsi d’accéder à des offres plus intéressantes étant donné que la révision des tarifs est plutôt chose courante.

Certains fournisseurs peuvent ainsi se révéler plus chers, pendant que d’autres affichent des tarifs plus avantageux. Comparer les différentes offres pour son prochain logement donne la possibilité au client de souscrire une offre plus abordable et favorable.

La qualité de l’énergie fournie sera identique. En effet, l’approvisionnement et la distribution sont assurés par les mêmes prestataires : Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz. Les consommateurs ont ainsi accès à la même énergie, quel que soit le fournisseur choisi.

La résiliation du contrat pendant un déménagement peut aussi être l’occasion d’essayer l’énergie verte. Produite à partir de source d’énergie renouvelable, elle permet en même temps de limiter l’impact environnemental. 

Bien choisir son contrat d’électricité et de gaz 

Plusieurs éléments seront pris en considération pour faire le bon choix de contrat d’électricité et de gaz.

Fournisseur historique ou fournisseur alternatif 

Les fournisseurs historiques appliquent des tarifs régulés, définis par les pouvoirs publics. Les fournisseurs alternatifs proposent, pour leur part, des tarifs indexés sur celui de ces opérateurs. Ils peuvent être plus ou moins élevés selon les politiques de l’entreprise.

Comparer les tarifs 

Les comparateurs d’électricité et de gaz en ligne seront d’une aide précieuse pour choisir un contrat d’énergie. Ils permettent d’identifier facilement les offres les plus intéressantes. Deux éléments seront étudiés pour comparer les tarifs : 

  • le prix de l’abonnement ;
  • celui du kilowattheure.

Évaluer la qualité du service 

Le service offert est un critère déterminant dans le choix d’un fournisseur d’énergie. Pour l’évaluer, les clients peuvent consulter les avis laissés en ligne. L’étendue des offres proposées est tout aussi importante. Certains fournisseurs possèdent par exemple des contrats Online dont la gestion est facilitée.

Déterminer ses besoins

Les contrats d’énergie sont établis sur la base des caractéristiques du logement et des besoins qui en découlent. Lors d’un changement de domicile, ces derniers peuvent évoluer. Il est important de les définir pour bien choisir son nouveau contrat. Les simulateurs en ligne permettent de mener cette évaluation soi-même.

La souscription d’un nouveau contrat d’énergie après un déménagement

La résiliation et la souscription doivent se faire au même moment. Il faut en effet compter le délai de mise en service dans le nouveau logement qui peut prendre plusieurs jours. La souscription s’effectuera en ligne ou par téléphone selon le fournisseur. Comme la résiliation, cette démarche est gratuite. En revanche, la mise en service du compteur sera payante. La prestation est assurée par le gestionnaire de réseau, Enedis ou GRDF. Le prix est identique, quel que soit le fournisseur.

Pour les clients qui souhaitent rester chez le même fournisseur, il faut simplement l’informer du déménagement. Il sera alors nécessaire de lui transmettre : 

  • l’adresse du nouveau logement ; 
  • la date de l’emménagement ; 
  • le premier relevé du compteur ; 
  • les informations pour la facturation (coordonnées du client, relevé d’identité bancaire si prélèvement) ; 
  • le nom de l’ancien occupant s’il est connu.

Dans ce cas de figure, il s’avère aussi utile de communiquer les caractéristiques du logement au prestataire. Ces informations l’aideront à évaluer les besoins en énergie du ménage. Le fournisseur sera alors en mesure de l’orienter vers des offres qui lui sont adaptées.