Un aérateur solaire est un dispositif écologique basé sur l'énergie solaire. © Jean-Louis Zimmermann, Flickr, CC BY 2.0

Maison

Traitement de l'humidité : comment poser un aérateur solaire ?

Question/RéponseClassé sous :Bricolage , humi=1 , aérateur solaire

Pour éviter les mauvaises odeurs ou les désagréments liés à une trop forte exposition à l'humidité, il peut être intéressant de poser un aérateur solaire dans une maison où vous n'êtes pas toute l'année. Idéal dans le cas d'une maison secondaire, ce dispositif est facile à installer et économe en énergie.

1) Principe d'un aérateur solaire contre l'humidité

Deux mécanismes sont à l'œuvre dans un aérateur solaire. Le premier est l'aspiration de l'air et son chauffage. Ce processus est entièrement piloté par un système photovoltaïque qui rend cet appareil très économe en énergie. La seconde partie du mécanisme est l'éjection de l'air réchauffé dans l'habitation vide. Là encore, le ventilateur qui se met en route est alimenté par les panneaux posés sur le toit ou la façade de la maison. Par ces deux mécanismes, l'aérateur solaire permet de renouveler et de sécher l'air ambiant pour éviter des traces dues à l'humidité. Il peut être complété par des aérations supplémentaires ou des machines aspirant l'air pour la rejeter à l'extérieur, qui n'auront que peu d'effets sur la présence d'humidité.

2) Poser un aérateur solaire

L'aérateur solaire se présentant sous la forme d'un panneau photovoltaïque relié à un ventilateur, il faut prévoir un espace sur le toit ou la façade pour le poser. Il est important de trouver l'endroit le plus ensoleillé pour que le mécanisme fonctionne correctement. Pour installer le ventilateur, il peut être nécessaire de ménager un trou dans le plafond par exemple pour laisser passer l'air dans les pièces.

Pense-bête : il peut être nécessaire de surveiller le filtre qui se trouve entre le ventilateur et l'aspirateur et qui peut être encombré par des saletés.

Cela vous intéressera aussi