© Marina Lohrbach, Adobe Stock
Maison

Que faut-il savoir sur le démoussage de sa toiture ?

Question/RéponseClassé sous :Bâtiment , toiture , Démoussage
 

Si la mousse possède une vertu d’épuration de l’air, elle reste un élément nuisible sur les toitures. Mais elle n’est pas la seule ! Lichen et champignons sont également de la partie, ils apparaissent par le biais des spores des arbres. Ils se déposent sur le toit et germent grâce à l’humidité. Il est donc important de démousser son toit régulièrement. Avant de s’y atteler, que faut-il savoir sur ce procédé ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Vidéo : un kit pour transformer son toit en jardin  Chaque année, le concours EDF Pulse récompense les start-up et les projets innovants dans des domaines comme la e-santé, l’habitat connecté ou la limitation des émissions de CO2. Découvrez dans ce nouvel épisode de Planète progrès une courte présentation des six finalistes de cette année dont un toit végétal d'un nouveau genre (5ème projet de la vidéo). 

La mousse, le lichen et les champignons paraissent insignifiants, mais leurs dommages peuvent être irréversibles s’ils ne sont pas traités. Sans compter que les débris comme les feuilles mortes s’y accrochent. L’entretien d’une toiture s’avère donc essentiel pour pallier tout risque d’infiltration et de dégradation.

À quelle fréquence et à quel moment de l’année est-il opportun de démousser son toit ?

Le démoussage d’un toit est une opération qui doit être effectuée au minimum une fois par an, deux traitements sont cependant préconisés. Ils peuvent être plus nombreux en fonction de la situation de la maison (proximité d’arbres par exemple). Il est recommandé d’opérer un démoussage de toiture à l’approche du printemps, pour évacuer les débris qui se sont accumulés durant l’hiver, et un autre en fin d’automne, lorsque les feuilles des arbres sont tombées. Néanmoins, cette tâche doit être effectuée un jour de beau temps et doit pouvoir sécher deux ou trois jours supplémentaires pour que le démoussage soit efficace. Il est donc opportun de surveiller la météo ! Il faut toutefois noter que démousser son toit l’été n’est pas conseillé. Les produits de nettoyage et de démoussage peuvent rapidement s’évaporer sous l’effet de la chaleur et amoindrir le résultat.

Avant et après le démoussage effectué par un professionnel. © Fokussiert, Adobe Stock

Quelles sont les étapes pour démousser un toit efficacement ?

Plusieurs grandes étapes sont nécessaires dans le processus de démoussage. La préparation du toit : il s’agit dans un premier temps d’évaluer l’état de la toiture. Les tuiles sont-elles en bon état ? Ont-elles été déplacées ? Faut-il en remplacer quelques-unes ? Dès lors que l’inspection est achevée, il est préférable de boucher les évacuations d’eau pour ne pas créer d’engorgement par la suite.

  • Le nettoyage de la toiture : le démoussage de la toiture peut débuter, suivi du traitement avec des produits à base d’anti-mousse, d’algicides et de fongicides. Un temps de séchage est essentiel. Attention, certains traitements nécessitent d’être rincés !
  • L’imperméabilisation du toit : la pulvérisation d’un produit hydrofuge préventif a pour but d’imperméabiliser la toiture, il doit ensuite être rincé pour constater de l’efficacité ou non du procédé (l’eau doit glisser sur les tuiles).

Quel coût prévoir pour démousser un toit ?

Si le démoussage est réalisé par un professionnel, il faut compter environ 30 à 45 € par mètre carré, sans réparations préalables, ce qui implique d’avoir un toit en bon état. Ce tarif prend en compte le matériel nécessaire, les produits à utiliser et la sécurisation du chantier en hauteur. Il est à noter que le tarif évolue en fonction de la nature du toit : tuiles en terre cuite, toiture en béton, en ardoise naturelle ou en ardoise synthétique, toit en panneaux photovoltaïques.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !