Maison

Les intissés, des papiers peints pour tous les goûts

Dossier - Le retour du papier peint
DossierClassé sous :Maison , papier peint , calandrage

-

Le mot papier peint recouvre des produits d’aspects et de formats très différents. Du simple papier d’apprêt au panoramique sur mesure, en passant par les vinyles et les textiles à coller, l’offre est considérable.

  
DossiersLe retour du papier peint
 

Produit de nouvelle génération, l'intissé se compose d'un support non tissé (fibres cellulosiques, textiles...) revêtu d'un couchage papier ou d'une enduction de vinyle. Ce revêtement inédit, résistant à la déchirure, a révolutionné les techniques de pose car ce n'est plus l'envers que l'on encolle mais le mur !

Papier peint ambiance forêt. © Poplasen, Fotolia
Intissé lisse, lessivable, ininflammable. Raccord droit tous les 52 cm. Décor « vintage » psychédélique. En rouleau de 0,53 x 10,05 m (26,30 €). © Papier peint des années 1970

Les avantages de l'intissé

Nul besoin de découper les lés à l'avance et d'attendre qu'ils soient suffisamment imbibés de colle. La coupe s'effectue à l'avancement, d'où une mise en œuvre plus rapide et moins salissante. Comme le vinyle, l'intissé est assez épais (170/180 g/m2) pour masquer d'éventuels défauts de surface et adaptable à toutes les pièces.

On le trouve couramment dans la même fourchette de prix, mais il peut monter beaucoup plus haut.

Intissé + vinyle, au décor floral rehaussé d’un effet velouté. Couleur secondaire métallisée. Avec raccord (non précisé). Lessivable, en rouleau de 0,53 x 10,05 m (environ 14 €). © Chantemur