Maison

Le papier peint d'hier à aujourd’hui : des siècles d’histoire

Dossier - Le retour du papier peint
DossierClassé sous :Maison , papier peint , calandrage

-

Le mot papier peint recouvre des produits d’aspects et de formats très différents. Du simple papier d’apprêt au panoramique sur mesure, en passant par les vinyles et les textiles à coller, l’offre est considérable.

  
DossiersLe retour du papier peint
 

Le papier nous vient de Chine, tout comme ses premières peintures à caractère décoratif. Au XVIe siècle, les missionnaires hollandais et les grands voyageurs ramènent d'Extrême-Orient quelques beaux spécimens. Via leurs comptoirs, les Compagnies des Indes en font rapidement un commerce et des reproductions commencent à être réalisées dans des ateliers anglais.

Papier peint en harmonie avec les noir et blanc de la pièce. © Photographee.eu, Fotolia
Détail de papier peint chinois de la fin XVIIIe siècle illustrant la fabrication de porcelaines (musée du Louvre).

La dominoterie

C'est le début de la dominoterie, qui s'est développée au cours des siècles en industrie manufacturière.

 Planches de bois du XIXe siècle de la manufacture Zuber et impression manuelle du papier selon la technique originelle. © Zuber & Cie

Les dominotiers s'efforçaient au début de reproduire à moindre coût les riches étoffes (brocarts, indiennes...), les cuirs, les tapisseries... Leurs papiers servaient à divers artisanats, dont la menuiserie et la reliure.

La genèse du papier peint

Au XVIIIe siècle, des manufacturiers ont l'idée d'imprimer à la planche (blocs de bois gravés en relief) des rouleaux longs d'une dizaine de mètres, constitués de feuilles raboutées (collées entre elles). Le papier peint, dans son sens moderne, est né. Il prendra véritablement son essor au début du siècle suivant avec les nouveaux procédés d'impression au rouleau. La suite est une question d'évolution technologique et esthétique.

Exception remarquable, la manufacture Zuber, à Rixheim en Alsace, demeure la seule usine au monde à fabriquer des papiers peints et des tissus d'ameublement à la planche. Et ce, à partir de modèles originaux gravés aux XVIIIe et XIXe siècles !