Maison

Les panneaux portants : panneaux sandwich

Dossier - Isoler la toiture par l’extérieur : confort et gain de place
DossierClassé sous :Maison , isolation de la toiture , pannes

L'isolation de la toiture par l'extérieur permet un gain de place et de meilleures performances. Découvrez les particularités du sarking, des caissons chevronnés et des panneaux sandwichs. Des données techniques sont données pour comparer les différents systèmes.

  
DossiersIsoler la toiture par l’extérieur : confort et gain de place
 

Comme l'appellation le laisse entendre, les panneaux rigides sandwich sont formés en couches superposées, trois au total : une sous-face décorative, l'âme isolante et un parement supérieur hydrofugé. Les plus sophistiqués possèdent en plus des raidisseurs latéraux en bois massif.

Panneau sandwich isolant. © Arnaud 25, Wikimedia commons, CC by-sa 4.0
Sandwich caissonné à trois raidisseurs (Rexolatte), surmontés de contre-liteaux fixés par dessus l’écran hydrofugé. Âme isolante en laine de lin ou de roche proposée en 120, 145 et 170 mm d’épaisseur. Longueurs 2,40 à 8 m, largeur 81 cm. Sous-face en plaque de gypse renforcé (Fermacell) classée M0 : autres décors disponibles. Raidisseurs rainurés sur leur face externe pour assemblage par fausses languettes. © Unilin Systems

Les assemblages s'effectuent latéralement, par rainures et languettes ou fausses languettes. La section des assemblages est étudiée pour assurer une parfaite tenue des raccords. En matière d'isolation par l’extérieur, les sandwichs représentent ce qui se fait de mieux.

Dans la plupart des cas, les fausses languettes sont, comme ici, en bois dérivé ou résineux. Elles sont parfois remplacées par des clavettes en PVC (Efipan d’Efisol). © Unilin Systems

Compte tenu de leur système de raccordement, ils sont un peu plus longs à installer que les caissons. Plusieurs comportent d'origine des contre-lattes (ou contre-liteaux), faisant ainsi gagner du temps sur la mise en œuvre. Ces panneaux ont des longueurs similaires à celles des caissons. Mais certains ont une largeur limitée à 20,5 cm, et l'épaisseur isolante peut atteindre 20 centimètres.

Sandwich classique « 3 en 1 » à sous-face en bois massif usinée façon lambris (Wood Touch). Isolant en polystyrène expansé, rainuré latéralement dans la masse : neuf épaisseurs de 60 à 200 mm. Longueurs 2,50 à 5 m, largeur 60 cm. Le parement décoratif est également profilé sur chants afin de renforcer la solidité du montage. © Beopan

Chaque fabricant de panneaux sandwichs pour l'isolation propose des décors et des formats adaptables aux besoins et aux envies. Pour un même panneau, il peut également y avoir plusieurs matériaux au choix.

Panneau porteur (Sapiliège Toiture) de 20,5 cm de largeur, facilitant le recouvrement de toitures courbes. Isolation naturelle en liège expansé de 96 mm d’épaisseur. Version existant en polystyrène expansé (Sapisol Toiture) de 46 à 146 mm d’épaisseur. Parements haut et bas en épicéa de 20 ou 27 mm. Assemblages réalisés avec une colle de type mélamine agréée par le CTBA. Toutes longueurs possibles jusqu'à 18 ml (si transportables). © Simonin Frères

Principe de pose des panneaux sandwich

  • On installe d'abord les panneaux sandwich dans le sens de la pente : portée, trois appuis au moins (fig.1).
Installation des panneaux. © Knauf
  • On fixe ensuite ces panneaux à l'aide de pointes cannelées crantées en acier galvanisé, enfoncées dans des avant-trous à travers les contre-liteaux jusque dans les pannes. Au niveau du faîtage et de l'égout (zones exposées au vent), une troisième pointe munie d'une rondelle de répartition est enfoncée dans l'isolant, au centre du panneau (fig.2).

 

Fixation des panneaux. © Knauf
  • De la même façon que les caissons, le calfeutrage s'effectue la plupart du temps à la mousse expansive ou avec des bandes alu auto-adhésives (fig.3). 
Calfeutrage. © Knauf
  • En isolant la toiture par l'extérieur, notamment par les combles, on évite la perte de place. Les économies réalisées sont conséquentes. Autre avantage : la pose est rapide.

Caisson pour toitures en tuiles canal. © DR

Les spéciaux Modèle de caisson (Rexoflex) sont spécifiquement destinés aux toitures en tuiles canal. Ils associent en partie supérieure un revêtement étanche et le support antiglisse de couverture (Flexoutuile). Répondant aux installateurs qui réclament toujours plus de facilité, Knauf a conçu ce système de chevêtre pour fenêtres et sorties de toit. Il est compatible avec des châssis standard de 78 x 98 cm ou 114 x 118 cm.

Les spéciaux Modèle de caisson (Rexoflex), spécifiquement destinés aux toitures en tuiles canal. © Unilin Systems