Maison

La charpente : sur chevrons ou sur pannes

Dossier - Isoler la toiture par l’extérieur : confort et gain de place
DossierClassé sous :Maison , isolation de la toiture , pannes

L'isolation de la toiture par l'extérieur permet un gain de place et de meilleures performances. Découvrez les particularités du sarking, des caissons chevronnés et des panneaux sandwichs. Des données techniques sont données pour comparer les différents systèmes.

  
DossiersIsoler la toiture par l’extérieur : confort et gain de place
 

L'isolation sur toiture se destine en priorité aux combles aménageables d'origine, ou après transformation (rehaussement...). Il existe plusieurs types de charpente, qui induisent chacun une technique spécifique d'isolation.

Charpente « traditionnelle » neuve aux chevrons régulièrement espacés. © ALF photo, Fotolia

L'isolation par la toiture se justifie moins pour des combles perdus, à fermettes industrielles, qu'il est plus simple et économique d'isoler par l'intérieur (rampants, plancher).

Charpente ancienne à chevronnage irrégulier mais relativement plan. © www.eaudolle.over-blog.com

Deux grandes tendances se disputent le marché de l'isolation par le toit, à adapter au cas par cas :

  • le sarking ;
  • les panneaux autoportants : caissons chevronnés ou sandwich.

Quel que soit l'aspect de la charpente, l'isolation par l'extérieur est un chantier d'envergure. Sa technicité, le choix des matériaux et la réalisation du calepinage ne supportent pas l'approximation. Seule une entreprise spécialisée est à même de conseiller le système le mieux adapté et de le mettre en œuvre dans les règles. C'est aussi l'assurance de bénéficier d'une TVA de 5,5 % et d'une garantie longue durée (jusqu'à 30 ans).

La technique du sarking

Le sarking convient à une charpente de type traditionnel, à chevronnage régulier (ou relativement). La technique fait appel à des plaques isolantes, en matériau synthétique le plus souvent, qui se posent transversalement aux chevrons.

Charpente refaite à neuf, sans chevrons, pour une isolation par caissons chevronnés ou panneaux porteurs. © Charpenterie Traditionnelle Hamlet

La technique des panneaux autoportants

Ces plaques sont associées à d'autres éléments, chargés de sécuriser et d'étanchéifier l'installation, du parement inférieur aux supports de couverture. Les panneaux porteurs s'envisagent dans le cadre d'une rénovation impliquant la suppression des chevrons. Ils sont conçus pour reposer directement sur les pannes de la charpente, couvrant d'un seul tenant toute la hauteur du toit.