Cela vous intéressera aussi

Utilisée en architecture comme en menuiserie, la doucine est une mouluremoulure profilée en forme de « S ». Elle se retrouve dans la réalisation de meubles, de portesportes, de chambranleschambranles... de main courante d'escalierescalier.

Désignant à l'origine un hautbois au bec évasé, caractérisé par un son doux, la doucine est une moulure associée au stylestyle Louis-Philippe. Elle s'obtient en traçant deux arcs de cercle parfaitement tangents. On la dit « droite », quand elle comprend un arc de cercle convexeconvexe (la gorge) en partie haute et un autre concaveconcave (le carderon) en partie basse. Quand l'arc de cercle convexe se situe dans la moitié inférieure de la moulure, on parle de doucine « inversée ». À noter : la doucine est parfois confondue avec le « talon », moulure qui est son exact opposé.

Un élément de décoration intérieure

La doucine se rencontre dans les corniches et cimaises, de style haussmannien en particulier. Les ornementations en staff (plâtreplâtre fin armé de filasse) sont à coup sûr les plus prestigieuses, mais aussi les plus onéreuses. Leur pose requiert un réel savoir-faire. Les modèles en moussemousse de polyuréthane ou en polystyrènepolystyrène haute densité sont meilleur marché. Disponibles dans les grandes surfaces du bricolage et les sites de vente en ligne, ils se posent par simple collage.

Les corniches, à l’exemple de cette moulure composée en doucine, finissent une pièce en beauté. Elles apportent une touche d’élégance dans tous les intérieurs qu’ils soient classiques ou contemporains. © noel-marquet.fr
Les corniches, à l’exemple de cette moulure composée en doucine, finissent une pièce en beauté. Elles apportent une touche d’élégance dans tous les intérieurs qu’ils soient classiques ou contemporains. © noel-marquet.fr

Faire soi-même ses doucines

Le profil s'obtient traditionnellement à l'aide d'un rabot... doucine. Ce grand classique de la menuiserie existe en plusieurs tailles et avec un ou deux fersfers, selon le modèle. La toupie d'atelier et la défonceuse électroportative le remplacent plus efficacement, mais de façon plus sonore et moins poétique. La toupie travaille avec des fers, la défonceuse avec des fraisesfraises spéciales.

Pour déterminer la forme de la doucine, tracez l’axe AB et marquez son centre C. Tracez ensuite les cercles de rayon AC, CB et BC. Repérez les points d’intersection D et E. Tracez un premier cercle de centre D et de rayon DB, puis un second de centre E et de rayon EA pour finaliser le profil de la doucine. © Frédéric Burguière
Pour déterminer la forme de la doucine, tracez l’axe AB et marquez son centre C. Tracez ensuite les cercles de rayon AC, CB et BC. Repérez les points d’intersection D et E. Tracez un premier cercle de centre D et de rayon DB, puis un second de centre E et de rayon EA pour finaliser le profil de la doucine. © Frédéric Burguière