Une chapelle érigée à Nagasaki au Japon arbore une charpente en bois conçue selon les techniques de menuiserie ancestrales qui n'utilisent aucune fixation. Un superbe mélange de modernité et de tradition typique de la culture nippone.
Cela vous intéressera aussi

Au Japon, il existe une technique de menuiserie architecturale traditionnelle nommée kanawa tsugi, notamment utilisée pour construire des temples et des sanctuaires. Elle a la particularité de remplacer les fixations de type clou ou vis par un système de jointages très élaboré. On peut en découvrir quelques exemples dans ces vidéos YouTube et sur ce compte Twitter. Nissan s'est aussi inspiré de cette méthode pour créer l'intérieur de son dernier concept car Xmotion.

Chefs d'œuvre de précision, ces assemblages ont été pensés pour résister aux conditions extrêmes que connaît le Japon avec les tremblements de terre très fréquents. Certaines de ces structures en boisbois sont parmi les plus durables au monde. Ce sont aussi de magnifiques constructionsconstructions à observer, comme en témoigne la chapelle réalisée par le bureau d'architecture Yu Momoeda.

Une interprétation mathématique de la nature

Située à Nagasaki, l'Agri Chapel livre une interprétation mathématique de la nature, avec une structure en pendentif formée d'arbresarbres de fractalesfractales dont les branches s'élèvent vers le ciel. Le sol de format carré est parfaitement divisé par quatre troncs-colonnes qui se ramifient pour former de plus de petites versions d'eux-mêmes. Les extrémités libres sont stabilisées par de fines tiges de métalmétal qui les maintiennent en tension. Les colonnes en bois supportent la toituretoiture en compressioncompression jusqu'à un maximum de 25 tonnes.

Le résultat est minimaliste, épuré et lumineux, propice au recueillement et à la contemplation. Une invitation à la zénitude...