La joubarbe est une plante succulente ne nécessitant pas d’entretien particulier. © santiago silver, Fotolia

Maison

Joubarbe

DéfinitionClassé sous :Jardinage , toit , joubarbe

La joubarbe est une plante succulente du genre Sempervivum, qui appartient à la famille des Crassulacées. Elle vit naturellement en montagne en Europe. De petite taille (moins de 20 cm de haut), la joubarbe possède des rosettes de feuilles vertes qui rappellent un artichaut. Ses feuilles retiennent de l'eau. Cette plante est connue pour ses propriétés médicinales ; elle est traditionnellement utilisée pour calmer des blessures de la peau.

La joubarbe fleurit en été et ses fleurs étoilées présentent différentes couleurs (roses, jaunes...). La plante se multiplie par séparation des rosettes. Peu exigeante, elle a besoin de soleil mais ne nécessite pas d'engrais ; elle peut pousser sur un sol sec. Le terme latin Sempervivum suggère qu'elle vit toujours et donc qu'elle est « increvable ». La joubarbe peut être plantée en pleine terre, en pots, au niveau de murets ou dans des rocailles.

La joubarbe des toits Sempervivum tectorum et autres espèces

Le terme joubarbe vient du latin signifiant « barbe de Jupiter ». Une croyance populaire suggérait que la plante éloignait la foudre, attribut de Jupiter ; c'est pourquoi la joubarbe des toits Sempervivum tectorum était plantée sur les toits des habitations autrefois. La joubarbe des toits possède des fleurs roses.

Il existe d'autres espèces de joubarbes comme :

  • Sempervivum montanum : la joubarbe des montagnes ;
  • Sempervivum grandiflorum : la joubarbe à grandes fleurs ;
  • Sempervivum calcareum : la joubarbe du calcaire, avec par exemple la variété 'Limelight' pour les rocailles.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Jardinage : l'entretien des plantes grasses en cinq conseils  Les plantes succulentes, ou plantes grasses, poussent dans des environnements arides et demandent donc un traitement particulier. La réussite de leur culture et entretien dépend du respect de quelques règles simples. Futura-Sciences a interviewé Jean-Marie Solichon, directeur du jardin exotique de Monaco, afin qu’il nous donne quelques conseils.