Chauffage, eau chaude sanitaire, pour éliminer les pertes de chaleur des tubes, il est nécessaire de les isoler avec des matériaux calorifuges. © fefufoto, Adobe Stock
Maison

Calorifuge

DéfinitionClassé sous :Bricolage , isolation , isolant

Différents matériaux isolants peuvent être utilisés lors des travaux de calorifugeage pour réduire les déperditions thermiques des canalisations de chauffage ou d'eau chaude sanitaire (ECS)... On parle de calorifuger, c'est-à-dire recouvrir d'un isolant les tuyaux et les canalisations.

Les matériaux calorifuges

Les matériaux calorifuges se présentent sous la forme de manchons (également appelés gaine ou barre), de coquilles, de mousse...

Les manchons d’isolation

En bobine ou d'une longueur d'un ou deux mètres, les manchons sont disponibles en caoutchouc ou en polyéthylène. Selon les fabricants, ces matériaux affichent une conductivité thermique comprise entre 0,038 et 0,040 W/mK (à 40 °C). Contrairement au polyéthylène, le caoutchouc plus souple, s'adapte facilement aux différents coudes qui équipent les installations de chauffage ou d'eau chaude sanitaire. Simples d'utilisation, les manchons fendus sur la longueur s'enfilent facilement sur les canalisations existantes. Selon les modèles, ils peuvent être pourvus d'un adhésif double face. Un système de fermeture qui assure un parfait maintien du manchon autour du tube.

Les coquilles isolantes

Tube rigide, une coquille assure l'isolation thermique et phonique des canalisations (chauffage, ECS). Elles sont disponibles en :

Les coquilles isolantes peuvent être revêtues :

  • d'un pare vapeur ;
  • d'une feuille d'alu renforcée (ou non) par de la fibre de verre ;
  • d'une feuille de PVC.

La conductivité thermique varie selon le parement. À titre indicatif, celle-ci varie de 0,035 à 0, 042 W/mK (à 40 °C). Comme les manchons, certaines coquilles sont équipées d'une languette de recouvrement. Pour isoler les canalisations avec cette solution, il faut laisser un espace de :

  • 100 mm entre deux coquilles (soit le passage d'une main) ;
  • 100 mm entre les coquilles et un mur, une cloison ;
  • 100 mm de part et d'autre de la coquille (traversée de paroi, trémie).

La mousse expansive

En bombe, la mousse expansive PU assure l'isolation des points difficiles d'accès (passage des canalisations dans un mur par exemple). L'utilisation de la mousse polyuréthane lors du calorifugeage des canalisations assure la continuité de l'isolation.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Première en France : un chauffage urbain utilise de la chaleur stockée  À Brest, l’université est chauffée par une réserve d’eau… mais seulement en fin de weekend. Cette installation de stockage thermique, unique en France, permet de lisser la fourniture d’énergie à l’échelle d’un quartier. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !