Après le chauffage, c’est au tour du secteur de la plomberie de présenter les innovations du moment. Étanchéité des réseaux d’alimentation, mitigeurs… les fabricants proposent des produits toujours plus faciles et rapides à mettre en œuvre.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Kézako : pourquoi le rideau de douche colle à la peau Cette vidéo de Kezako nous explique ce phénomène curieux, qui pousse le rideau de douche vers null

En plomberie, l'étanchéité des raccords vissés est un point crucial. Celle-ci peut être assurée par la mise en œuvre d'un ruban Téflon ou de pâte et de filasse, une solution éprouvée et des plus efficace mais qui nécessite un tour de main. Pour assurer une étanchéité optimale en deux temps trois mouvementsmouvements, Griffon a conçu la bande d'étanchéité Kolmat fibre seal. Destinée aux raccords filetés cylindriques et coniques, elle se compose d'une bande imprégnée et renforcée de fibres. Compatible eau et gazgaz elle s'applique sur le cuivrecuivre, le laitonlaiton, l'acieracier... Pour que l'étanchéité soit optimale, il suffit d'enrouler la bande sur le filetagefiletage en fonction d'un nombre de tours précis, indiqué sur l'emballage.

Contrairement aux autres procédés, cette solution permet d'ajuster à 180° les éléments entre eux sans que l'étanchéité en pâtisse. D'une grande simplicité à mettre en œuvre, cette bande d'étanchéité peut supporter une pressionpression d'eau de 16 barsbars à 95 °C ou 7 bars à 130 °C. Enfin, elle bénéficie du label ACS qui atteste la conformité sanitaire d'un produit pouvant entrer en contact avec de l'eau potable.

Pour assurer l’étanchéité des raccords vissés quelques tours suffisent. Toutefois, avant d’appliquer ce ruban d’étanchéité, il convient de griffer et de dégraisser le filetage du raccord. © Griffon
Pour assurer l’étanchéité des raccords vissés quelques tours suffisent. Toutefois, avant d’appliquer ce ruban d’étanchéité, il convient de griffer et de dégraisser le filetage du raccord. © Griffon

Un témoin pour contrôler les raccords à sertir

Étanchéité toujours avec de nouveaux raccords à sertir. Si le procédé n'est pas nouveau, il s'est largement démocratisé avec l'utilisation de tubes en PER ou multicouches. De fait, les fabricants de cuivre ont pris le train en marche pour compléter leur gamme de raccord. Pour vérifier en un clin d'œilœil le bon sertissage des coudes, chapeaux de gendarme, manchons, Somatherm propose la gamme de raccords en cuivre Somatherm For You. Ces derniers sont équipés d'un témoin présent sous la forme d'un film bleu apposé sur les bourrelets des raccords. Après sertissage, ce témoin se détache. Simple et efficace.

Accessible aux bricoleurs en grande surface du bricolage, cette solution remplace l'utilisation des raccords soudés. Proposés en diamètre 12 à 16 mm, ces raccords se veulent également économiques. Compatible gaz, chauffage, et eau.

Sertir les raccords de plomberie en cuivre est une opération des plus simple. Toutefois pour s’assurer que le sertissage a été réalisé, cette bande témoin de couleur bleue s’avère des plus pratique. © Somatherm
Sertir les raccords de plomberie en cuivre est une opération des plus simple. Toutefois pour s’assurer que le sertissage a été réalisé, cette bande témoin de couleur bleue s’avère des plus pratique. © Somatherm

Un mitigeur encastrable qui s’installe après la pose des plaques de plâtre

En dissimulant mécanisme et tuyau, la robinetterie encastrée apporte un indéniable cachet esthétique à un espace de douche. Solution gain de place, la pose d'un mitigeur encastré nécessite une réservation en moyenne de 80 mm. Affichant une épaisseur 48 mm, le modèle Rolf Inside d'Ayor est l'un des modèles les plus fins du marché. Sa conception permet d'installer le corps du mitigeur dans l'épaisseur d'une cloison creuse par l'avant. À l'image d'un interrupteur ou d'une prise, ce dernier est maintenu en place à l'aide d'une plaque support équipée de pattes de serrage. Une solution qui, en cas de fuite, permet d'intervenir rapidement sans devoir casser le carrelage mural. Enfin, ce mitigeur est compatible avec les carrelages de 5 à 10 mm d'épaisseur.

Installer un mitigeur encastré après le montage d'une cloison sur ossature métallique est une première. Une innovation made in France qui permet de gagner du temps lors de la pose et qui préserve le parement en cas de problème.

La conception de ce mitigeur permet de l’installer facilement après la pose d’une cloison à ossature métallique d’une épaisseur de 48 mm. Autre avantage de ce procédé, en cas de fuite d’eau, l’accès au corps du mitigeur en laiton est extrêmement facile. © Rolf inside
La conception de ce mitigeur permet de l’installer facilement après la pose d’une cloison à ossature métallique d’une épaisseur de 48 mm. Autre avantage de ce procédé, en cas de fuite d’eau, l’accès au corps du mitigeur en laiton est extrêmement facile. © Rolf inside