Suite à la disparition de l'électricité, la civilisation tombe dans le chaos. © nouskrabs, Fotolia

Sciences

Ravage

René Barjavel
LivreClassé sous :science-fiction , Barjavel , Ravage

René Barjavel, dans Ravage, produit un récit post-apocalyptique, une dystopie, à savoir, une contre-utopie. Il brosse, ici, le tableau d'une société, totalement dépendante d'une technologie excessive et dévorante, parquée dans des unités d'habitation, comme en réponse aux projets de l'architecte-urbaniste Le Corbusier à cette époque. Sa crainte d'un futur où le progrès technologique broie les êtres est un thème récurrent qui le taraude, pointant une civilisation qui ne sait plus vivre en harmonie avec la nature, préférant la facilité, quitte à courir vers sa propre perte. 

Résumé du livre

René Barjavel - Ravage

En l'an 2052, Blanche Rouget, chanteuse et danseuse, est sur le point de devenir la future star de Radio-300 dont Jérôme Seita est le directeur artistique. Radio-300 diffuse des émissions de télévision en relief captées par le monde entier. Elle est située dans la Ville Radieuse, une des villes hautes construites pour décongestionner Paris.

Blanche doit revoir François Deschamps, 22 ans, son ami d'enfance venu rejoindre Paris pour connaître ses résultats au concours de l'Ecole supérieure de Chimie agricole. Tous deux sont nés et ont grandi à Vaux, un petit village de Haute-Provence. Mais Jérôme Seita, profondément amoureux de Blanche, est jaloux de ce concurrent et essaie de l'écarter. Il profite de son influence pour que François Deschamps ne soit pas admis à son concours alors qu'il aurait dû être premier au classement. Lorsque le directeur artistique demande Blanche en mariage, elle accepte par intérêt de la vie qu'il peut lui offrir. 

Un gala se prépare pour le lancement de la nouvelle vedette Régina Vox, le pseudonyme de Blanche Rouget. Au moment où elle est sur le point de monter sur scène, une panne générale d'électricité survient. Les avions tombent, les fermetures magnétiques des vêtements ne tiennent plus et surtout les morts commencent à réchauffer. En effet, toutes les familles conservent les corps congelés de leurs ancêtres dans une pièce réfrigérée.

Jérôme Seita conduit Blanche chez lui mais elle fait un malaise et s'évanouit. En raison de la panne d'électricité, François Deschamps rejoint la Ville Radieuse afin de retrouver son amie et croise Jérôme Seita parti chercher du secours dans l'escalier. Les deux hommes remontent chercher la jeune femme et l'attachent toujours inconsciente sur un fauteuil afin de la descendre le long des nombreux étages de l'immeuble. Une fois en bas, ils demandent au jardinier de leur louer son cheval mais ce dernier refuse. Une altercation s'ensuit où Jérôme Seita meurt, le cou broyé par un sabot de l'animal. 

François emmène alors Blanche et le cheval chez lui, puis trouve un médecin. Mais les rues de Paris se remplissent de pillards. Le gouvernement ainsi que la police disparaissent bientôt. La loi de la jungle règne dans la capitale. Un incendie ravage rapidement la ville et en raison des morts qui pourrissent, le choléra se répand.

François décide de créer une petite communauté afin de pouvoir fuir la ville avec Blanche qui s'est finalement réveillée. Il décide d'aller jusqu'en Provence, afin de trouver de l'aide pour recommencer leur vie. Mais sur la route, ils devront traverser de nombreuses épreuves avant d'arriver à destination.  

Mythologie

La première partie de Ravage décrit une société futuriste basée sur l'utilisation de machines ultra-perfectionnées. De la matière « plastec », aussi malléable que notre plastique actuel, au Conservatoire qui remplace nos cimetières, de nombreux néologismes sont utilisés. 

  • Plastecnouvelle matière transparente qui est devenue omniprésente. Elle est utilisée pour les gobelets, les véhicules ou même pour remplacer les os du corps humain. Le plastec possède de nombreux avantages. Extrêmement résistant, il limite les risques d'accidents. Malléable, il permet de fabriquer les wagons de train d'une seule pièce. Le plastec caméléon, dans lequel sont moulées les statues, change de teinte selon l'heure ou l'angle sous lequel on le regarde. Les œuvres d'art peuvent ainsi s'harmoniser avec le paysage, voire aller jusqu'à imiter la nature. Le plastec luminescent remplace quant à lui le bitume de la route.  
  • Le Conservatoire : tous les appartements contiennent une pièce appelée le Conservatoire. Les familles y conservent leurs morts éternellement congelés dans une vitrine et installés dans des attitudes familières. Afin d'éviter l'encombrement, les laboratoires de la C.P.D. (Compagnie de Préservation des Défunts) ont mis au point un procédé qui réduit les défunts à un vingtième de leur taille d'origine. Des Conservatoires communs ont été créés dans le sous-sol des villes pour les familles qui ne peuvent pas avoir de Conservatoire particulier.

Analyse

Un roman post-apocalyptique

Le roman commence par une satire de la société moderne. L'auteur pousse le progrès de son époque à son paroxysme. Dans Ravage, les serveurs n'existent plus, les caissières sont présentes mais n'encaissent plus rien. Les campagnes sont peu à peu désertées. La viande, les céréales et le lait sont désormais créés en usine.

Mais lorsque l'électricité disparaît, la société est perdue. Sans machine, Paris est ravagé et tombe dans le chaos. Le seul moyen de survivre est de reconstruire une nouvelle société basée sur de nouvelles valeurs. Les personnages devront réaliser un véritable itinéraire initiatique pendant lequel ils apprendront à faire du feu ou encore à vivre sans vêtements. À travers ce cataclysme, le livre nous apporte une réflexion sur notre dépendance vis à vis de la technologie qui est plus que jamais omniprésente aujourd'hui.

Une analyse de

Rédactrice