Planète

Morphologie

Dossier - Chauve-souris : à la découverte d'un animal fabuleux
DossierClassé sous :zoologie , Incontournables , chauve souris

-

Les Chauves-souris font partie des Mammifères placentaires. A la fois mythiques et mystérieuses, objets de peur ou signes de bonheur, les Chauves-souris forment un monde que nous allons tenter de parcourir au long de ces quelques pages.

  
DossiersChauve-souris : à la découverte d'un animal fabuleux
 

Descriptif et morphologie des chauves-souris.

Squelette de chauve-souris des îles Samoa. © Ryan Somma CC BY-SA 2.
  • Le squelette :

-- Le corps est solide, bien adapté au vol..

-- L'avant-bras et la main sont très allongés (radius très solide).

-- Le pouce est pourvu d'une griffe et est très court.

-- Les doigts 2 et 3 sont très proches et forment le bord d'attaque de l'aile.

-- La clavicule, très forte, et omoplate, très large, sont les points d'accrochage des muscles du vol.

-- Les membres postérieurs sont des organes d'accrochage. Chaque orteil porte une griffe, le pied est retourné. Un blocage mécanique empêche les Chauves-souris de tomber pendant leur sommeil et leur hibernation. Le poids de la chauve-souris tire sur le tendon fléchisseur (3) et bloque la griffe (1) et la 3ème phalange (2) sans contraction musculaire, ce qui garantit une bonne attache même en période de sommeil.

Griffe

-- Les côtes sont totalement ossifiées et solidement fixées au sternum et à la colonne : ceci permet la fixation de puissants muscles pectoraux. Il n'y a pas de bréchet chez les Chauves-souris.

-- Le bassinest très faible et reculé, donc le centre de gravité de l'animal se trouve très en avant de l'animal ce qui lui facilite le vol.

Squelette en vol

-- Le squelette posé permet de visualiser que les doigts sont presque de la même longueur que le corps.

Squelette posé

-- La denture des Chauves-souris est, en gros, une denture de carnivore et constitue un critère très important pour la classification: la mâchoire inférieure s'ouvre beaucoup ce qui permet une capture plus facile des proies, surtout chez les espèces qui se nourrissent en vol..

Dentures Barbastelle

Les canines sont très puissantes, largement dominantes chez presque toutes les espèces et les molaires sont de type broyeur.

Dentures Grand Rhino

Toutes les dents sont présentes et bien marquées. Les molaires, toutes très pointues, rappellent les dents d'insectivores qui doivent percer la carapace de chitine de leurs proies.

Dentures Myotis

-- La membrane alaire est constituée de bandes élastiques disposées selon une direction donnée, pourvues de fibres musculaires et nerveuses et de vaisseaux sanguins importants: c'est donc un système vivant, qui cicatrise très bien et sert aussi pour la thermorégulation.

On appelle propatagium la partie de l'aile située entre le bras et l'avant-bras ; patagium celle qui est située entre les doigts et la ligne latérale du corps et l'uropatagium est la membrane qui relie les pattes arrière à la queue et entre elles (et constitue un élément important de détermination). C'est l'endroit où les scientifiques font une biopsie, comme on le voit sur la photo ci-dessous. Ces membranes cicatrisent très bien pour autant que son attache au squelette ne soit pas abîmée. Remarquons tout de même que la surface portante de l'aile est immense pour un corps qui pèse au plus 10 grammes !

Uropatagium - C. König- Tous droits réservés

Les Chauves-souris n'ont pas de poils sur l'aile ni sur le patagium contrairement au corps recouvert d'une épaisse fourrure.

-- La tête et le museau sont en général nus, mais le museau est pourvu de glandes secrétant un produit huileux pour l'entretien de la membrane alaire et des produits odorants pour les relations sociales. L'oreille est, chez certaines espèces pourvue d'un tragus (membrane à l'intérieur de l'oreille) qui est un critère de détermination.

-- Un gros cœur assure la circulation très intense pendant le vol. Ses pulsations peuvent atteindre des fréquences très élevées de 400 à 600 puls/min en vol.

-- Le vol est maniable, parfois très rapide, 50 km/h chez certaines Noctules, ou plutôt lent, 8 km/h chez certains Rhinolophes, ou se déroule en plusieurs phases, par exemple des explorations lentes suivies de brusques accélérations chez l'Oreillard avec changements de direction très rapides. Certaines espèces peuvent même pratiquer le vol stationnaire, bref toutes les catégories de vol sont représentées chez les Chauves-souris !

-- Nycteribiidés : Diptères aptères suçeurs de sang.
-- Acariens :  Arthropodes suceurs de sang.
-- Trématodes : Vers parasites du tube digestif des chauves-souris.

D'autres parasites existent qui ne sont pas forcément spécifiques des Chauves-souris. Les parasites des chauves-souris n'ont pas encore été bien étudiés.

Acariens - C. König- Tous droits réservés

Il ne faut pas oublier certains virus comme celui de la rage (qui peut toucher l'homme) dont nous reparlerons dans le paragraphe sur la protection.