Télétravail, flex-work, coworking, les nouveaux modes de travail bousculent la vie de l'entreprise. © Annie Spratt, Unsplash
Tech

Nouveaux modes de travail : quels impacts sur les entreprises ?

Question/RéponseClassé sous :Tech , actualité de l'emploi , espace de travail partagé
 

Dans un contexte de transformation numérique et de digitalisation du monde du travail, ce sont tous les outils collaboratifs d’une entreprise qui progressent dans une nouvelle ère. Entre nomadisme, coworking, digital workplace et télétravail, quels sont les impacts de ces nouveaux modes de travail sur les entreprises ? 

Cela vous intéressera aussi

Avec une situation économique en constante évolution, les entreprises doivent faire face à des bouleversements permanents afin d’adapter les conditions de travail de leurs salariés. Et ce, dans l’objectif de maintenir une productivité et une motivation suffisante.

Comment s'organisent les nouveaux modes de travail ?

De nouvelles façons de travailler font leur apparition et s’imposent quasiment aux gestionnaires d’entreprises. Et cela implique une nouvelle organisation logistique, matérielle et immobilière.

Ainsi, les espaces de travail en coworking nécessitent pour certaines entreprises la location de salle de réunion afin d’offrir à leurs salariés l’occasion de se retrouver quelques heures par semaine. Cette modulabilité des espaces de collaboration est une solution flexible et permet aux managers de répondre au nouveau mode de fonctionnement de leurs propres équipes.

Mais aussi, la mise en place massive du télétravail permet aux entreprises de réduire considérablement le coût d’occupation des locaux tout en apportant à leurs salariés plus de confort et de motivation.

Louer une salle de réunion : un mode de travail qui permet aux salariés d'échanger dans un espace convivial et aux entreprises de booster la productivité des équipes. © Officeriders

Impacts sur les entreprises

  • Conséquences des nouveaux modes de travail sur l'organisation de l’entreprise

Face à l’émergence de la mobilité des salariés et de la digitalisation des activités, les entreprises doivent réorganiser leur espace de travail afin de continuer à offrir à leurs salariés un environnement matériel adapté à chacun de leur fonction.

De ce fait, les zones de travail ont dû être réaménagées pour correspondre aux emplois du temps des équipes avec la création de flex-offices ou de smart-offices. Il en est de même pour les espaces de coworking et de coliving : des bureaux et des salles de réunion partagés parfaitement conçus pour offrir plus de souplesse et de convivialité au sein des équipes. Cette nouvelle organisation favorise l'esprit d'entreprise et accroît la productivité des salariés.

Il y a également un mode de travail qui mérite toute l’attention des ressources humaines : il s’agit du télétravail. Le principe pour le salarié est d’exercer son activité en dehors des locaux de l’entreprise. Ce qui, par ailleurs, impacte positivement le coût de la location des locaux. Le travail se déroule en règle générale au domicile du salarié, mais il peut également accomplir ses tâches en tant que travailleur nomade. 

Le télétravail implique pour l’entreprise d’équiper le salarié en matériel suffisamment fiable pour qu'il réalise son activité professionnelle dans des conditions optimales. Cela passe par l’installation technique d’un bureau informatique sur un réseau internet professionnel. Se pose également la question de la sécurisation des données traitées par l’employé en dehors de l'entreprise.

Ainsi, tous ces nouveaux modes de travail ont des conséquences sur les techniques de management des équipes, qui nécessitent également d’être adaptées.

  • Adaptation des techniques de management aux nouveaux modes de travail

La qualité de l’espace et des conditions de travail est un critère important qui permet aux salariés d’estimer leur degré de motivation et d’engagement au sein de leur entreprise.

Avec la mise en place de ces nouveaux modes de travail, les esprits sont plus créatifs et plus immersifs. De plus, le coworking est une véritable aubaine pour faire émerger de nouvelles idées et d’optimiser la performance de chacun des employés.

Dans cette dynamique effervescente, les techniques de management évoluent. La gestion de la valorisation du travail en équipe, la gestion de l’intelligence émotionnelle ou encore la réelle intégration de chacun des membres dans un groupe font partie des nouvelles priorités des managers. L’objectif étant de réduire au maximum l’ancien modèle hiérarchique et de le remplacer par une relation de confiance saine et productive.

En ce qui concerne les salariés en télétravail, le management à distance fait aussi partie des nouvelles responsabilités des managers. La motivation à chaque instant du salarié qui se retrouve seul est indispensable. Pour cela, des réunions d’équipe virtuelles ou un outil de communication disponible à tout moment sont mis en place. Mais aussi, les managers doivent apprendre à déceler à distance des signes de démotivation afin d’adapter leur intervention managériale avant le burn-out du salarié.

Impacts sur les employés

Du côté des salariés, ces nouveaux modes de travail apportent une meilleure qualité de vie au travail. 

Les espaces collaboratifs favorisent la motivation des salariés à s’émanciper dans leur responsabilité, ce qui augmente leur créativité. Mais aussi, un lieu de travail plus sain et plus attractif est plus propice à l’épanouissement professionnel.

Du côté des télétravailleurs, une meilleure gestion de leur emploi du temps leur permet de bien faire la distinction entre la vie privée et le travail, avec, également, plus de temps libre. Avec le temps de transports décompté de leur journée, l’organisation d’une vie de famille est beaucoup plus simplifiée. Et cela accroît la productivité et le bien-être des salariés qui travaillent depuis leur domicile.

  • Dans un cadre de travail agréable et optimisé, les collaborateurs sont moins absents et plus performants.
  • La flexibilité des nouveaux modes de travail convient parfaitement au nouvel environnement digital de l’entreprise, mais surtout, à l’état d’esprit des nouvelles générations de salariés.
  • Ainsi, un environnement matériel et psychologique plus ouvert, des employés plus libres et plus responsables et des managers qui s’orientent plus vers une relation de confiance sont les outils indispensables pour une entreprise parfaitement adaptée aux nouveaux modes de travail.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !