Saviez-vous que l’utilisation d’une voiture coûte en moyenne 215 € par mois ? De plus, ce moyen de transport contribue au réchauffement climatique. C’est pour cette raison que les villes mettent en place des solutions innovantes pour limiter la circulation routière en centre-ville. Pour ce faire, elles favorisent les transports en commun et les modes de transport plus écologiques. Zoom sur trois modes de déplacement : le vélo électrique, la trottinette et la gyroroue. 

Cela vous intéressera aussi

Vous avez certainement remarqué ces dernières années que de plus en plus de personnes utilisent des vélos, des trottinettes et des gyroroues en pleine ville. Mais connaissez-vous leur fonctionnement et leurs caractéristiques techniques ?

Le vélo électrique

Le vélo électrique voit le jour aux États-Unis en 1895 à l’initiative de Odgen Bolton Jr. Le vélo à assistance électrique ou VAE n’est donc pas une nouveauté, mais les fabricants et leurs ingénieurs n’ont jamais cessé de l’améliorer. Les enjeux environnementaux ont boosté la popularité de ce moyen de transport écologique. Il s’agit d’un vélo doté d’un moteur, d’une batterie ainsi que d’autres composants électriques. Il sert avant tout à assister les cyclistes dans leurs efforts.

Cependant, tout le monde peut s’offrir un vélo électrique pour rouler plus facilement en centre-ville et rester eco-friendly. Selon la capacité de la batterie, l’autonomie de la bicyclette électrique varie entre 30 et 120 kilomètres. Le temps de chargement moyen est de cinq heures. La vitesse quant à elle oscille entre 15 et 20 km/h en urbain. Vous avez le choix entre les vélos électriques légers, pliables et tout-terrain. Il existe même des modèles pour les personnes à mobilité réduite.

De plus en plus de personnes circulent en ville avec un moyen de transport écologique. © SkyLine, Adobe Stock
De plus en plus de personnes circulent en ville avec un moyen de transport écologique. © SkyLine, Adobe Stock

La trottinette électrique

La trottinette électrique a aussi été créée par Ogden Bolton Jr. en 1895. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une trottinette motorisée équipée d’une batterie électrique. Très peu encombrante, elle offre une intermodalité aisée. Ce mode de transport connaît un succès croissant dans les grandes villes depuis la fin des années 2010.

La plupart des trottinettes électriques ont une autonomie de 10 à 40 kilomètres. Toutefois, certains modèles haut de gamme peuvent tenir jusqu’à 70 kilomètres en une seule charge. Le temps de recharge d’une batterie de trottinette électrique va de cinq à sept heures. Côté vitesse, la majorité des trottinettes motorisées disponibles en France sont bridées à 25 km/h même s’il existe des modèles plus puissants.

La gyroroue ou le monocycle électrique

Également appelée monoroue, la gyroroue est un engin individuel de déplacement urbain créé en 2006 aux États-Unis. C’est une grosse roue équipée, de part et d’autre, de deux pédales pour la guider. Une gyroroue est munie de capteurs servant à détecter la répartition du poids et l’inclinaison des pédales. Il faut se pencher pour accélérer et se redresser pour freiner. La plupart des gyroroues ont une autonomie d’environ 40 kilomètres et une vitesse maximale de 25 km/h.

Comme vous pouvez le constater, le vélo électrique, la trottinette motorisée et la gyroroue permettent de se déplacer en ville en évitant les embouteillages et sans polluer l’environnement. Il est quand même important de rappeler qu’il faut respecter le Code de la route en utilisant l’un de ces modes de déplacement urbain. Par exemple, la vitesse maximale autorisée est de 25 km/h. N’oubliez pas de porter des équipements de protection !