Tech

L'Entomopter : exemple des obstacles de la miniaturisation robotique

Dossier - Les drones miniatures espions, mythe ou réalité ?
DossierClassé sous :robotique , drone , drone miniature

Daniel Ichbiah

-

Les drones de petite taille nous surveilleront-ils demain ? Des projets universitaires se penchent sur la question, avec des prototypes qui s'inspirent du vol des mouches. Avec peut-être des applications inédites à la clé.

  
DossiersLes drones miniatures espions, mythe ou réalité ?
 

Millenial Vision, que préside Robert Michelson, travaille sur de nombreux projets de robots miniatures volants. L'un de ces appareils est l'Entomopter, qui de l'extérieur ressemble davantage à un petit avion qu'à un insecte et dont le vol repose sur une innovation appelée reciprocating chemical muscle (muscle chimique alternatif), capable de générer un battement automatique des ailes depuis une source d'énergie telle qu'un carburant classique. La Nasa a exprimé un intérêt pour ce projet, un tel robot pouvant peut-être survoler la planète Mars.

L’Entomopter, un drone sur lequel travaille l’équipe de Robert Michelson. © DR

Le financement, obstacle de la miniature robotique

Lorsque nous questionnons Michelson sur les obstacles à contourner pour réaliser de tels appareils miniatures aériens, il soulève deux problèmes techniques essentiels : « la densité d'énergie embarquée » et « la navigation indépendante d'un GPS ». Pour le reste, son discours s'articule autour d'un problème essentiel : le financement.

« Jusqu'à présent, il a été difficile d'obtenir des fonds pour ce type de projets. Le principal investisseur pour de tels travaux, la Darpa, a mis toute son attention sur les conflits afghan et irakien, et depuis la nomination d'un nouveau directeur, Tony Tether, l'agence a perdu sa vision qui consistait à poursuivre des objectifs de technologie avancée sur le long terme. J'ai reçu des financements de la Darpa pour l'Entomopter, mais les batailles politiques internes nous ont fait perdre nos chances pour un financement suivi. » Si l'Air Force a pris le relais pour certains sous-systèmes de l'Entomopter, Michelson regrette qu'il n'existe pas un effort concerté permettant de soutenir le concept global.

Pour l'heure, Millenial Vision dit avoir développé un grand nombre de sous-systèmes de l'Entomopter en laboratoire mais manquer de fonds pour perfectionner le mécanisme des ailes et le lien vers un système de contrôle de la navigation et de la stabilité.