Cela vous intéressera aussi

Le routage informatique est un processus de sélection des chemins qui vont transmettre les informations aux destinataires d'un réseau. Cette notion, qui vient du vocabulaire des transports, s'applique parfaitement aux plus de 306 milliards de courriels qui sont envoyés quotidiennement dans le monde. 

Le routeur est connecté à deux réseaux au moins 

Le routeurrouteur est subordonné aux hôteshôtes, qui émettent et reçoivent les messages. Il se présente sous la forme d'un boîtier connecté dont la table de routage mémorise les meilleures routes entre les différents réseaux. Le routeur doit naturellement être connecté à deux réseaux au moins pour fonctionner. On peut le considérer comme un petit ordinateurordinateur et n'importe quel ordinateur peut faire office de routeur dès lors qu'il est relié à deux interfaces.  

    Dans un réseau électronique, le routeur est un appareil qui prend notamment en charge le routage des paquets de données transmis sur le réseau. © skiminok, Adobe Stock
    Dans un réseau électronique, le routeur est un appareil qui prend notamment en charge le routage des paquets de données transmis sur le réseau. © skiminok, Adobe Stock

    La table de routage 

    La table de routage choisit la route qui a le préfixe le plus long et dont on dit qu'elle est la plus spécifique. Si elles ont le même préfixe, les messages passeront par les routes qui sont connectées directement. La table contient notamment :

    • les routes statiques qui ont été délibérément configurées par l'administrateur sur de petits réseaux ;
    • les routes dynamiques se mettent à jour automatiquement sur de moyens et vastes réseaux, selon des protocolesprotocoles de routage ;
    • la route par défaut permet de convoyer le trafic qui ne correspond à aucune entrée de la table de routage. 

    À quoi sert le routage ? 

    Le routage joue essentiellement deux rôles. L'acheminement des données au sein d'un réseau informatique, qui fait appel à un protocole, est la tâche la plus connue. Il remplit essentiellement des missions de sécurité.

    La transmission des données informatiques

    Le routage assure le cheminement des paquets, notamment entre un réseau localréseau local et le World Wide Web. Il fait appel à deux types de protocoles qui l'aident à identifier les voies du réseau :

    • l'Interior Gateway Protocol (IGP) à l'intérieur des systèmes autonomes, l'OSPF (Open Shortest Path First) est sans doute le plus connu ;
    • l'Exterior Gateway Protocol (EGP) qui relie deux systèmes autonomes, comme le Border Gateway Protocol (BGP) qui annonce les correspondances entre les adresses IP et les réseaux.  

    La protection et la sécurité des paquets

    La passerelle de routage, qui n'est autre que le routeur ou le modemmodem, assure des fonctions de sécurité sous forme de : 

    • pare-feu ;
    • proxy qui protège les différents systèmes d'information ;
    • la qualité de service d'acheminement des paquets. 

    Comment fonctionne le routage ?

    Pour comprendre le fonctionnement du routage, il faudrait considérer le routeur comme le contrôleur d'un train qui vérifierait le billet d'un passager sur le quai. Il est également nécessaire de tenir compte du type de routeur utilisé. 

    Le contrôle des en-têtes et la destination des paquets 

    Les en-têtes indiquent la provenance et la destination du paquet auquel elles sont rattachées. Le routeur les lit et sélectionne la route à emprunter grâce à la table de routage.

    Les différents types de routeurs :

    • le routeur filaire connecte le modem à l'ordinateur qui reçoit les paquets ;
    • le routeur sans fil ou WiFi, est celui de la 4G. Il est relié au modem par le biais d'un câble ;
    • le routeur virtuel est un programme informatique, comme son nom l'indique.