Cela vous intéressera aussi

Le MPLS, aussi appelé Multi Protocol Label Switching, un mécanisme qui est utilisé dans les télécommunications et les réseaux informatiques. Cette technologie est fondée sur la commutation des paquets de données sous forme de « label ». C'est dans les années 1990 que le MPLS a vu le jour pour soulager les réseaux existants. Plus précisément, le MPLS a été développé en 1996 par un groupe d'ingénieurs de l'entreprise Ipsilon Networks. Au début, ce mécanisme devait avant tout fonctionner sur des connexions tels que des ATM.

Le MPLS est une véritable révolution. En effet, avec l'avènement d'Internet, les besoins de connexions au réseau sont toujours plus importants. Or, dans ces années-là, les réseaux de téléphonie et d'Internet sont distincts, ce qui coûte beaucoup plus cher que s'ils étaient utilisés sur un seul réseau. La technologie MPLS va donc venir soulager les systèmes de routageroutage. Ainsi, au lieu de définir le chemin idéal pour les paquets de données, le réseau MPLS permet d'avoir un point d'entrée et un point de sortie. Les données sont alors transférées via des étiquettes. 

Le MPLS facilite l'acheminement des paquets de données. © Lucent_Designs_dinoson20, Pixabay
Le MPLS facilite l'acheminement des paquets de données. © Lucent_Designs_dinoson20, Pixabay

À quoi sert le MPLS ?

Dans les années 1990, cette technologie en MPLS a permis aux fournisseurs Internet de développer leurs offres sur l'ensemble du territoire, dans un temps assez court. Il est clair que le MPLS a joué un rôle important dans le développement des réseaux de télécommunications. Même si aujourd'hui, on utilise la plupart du temps des routeurs haute performance, le MPLS est encore utilisé dans différentes situations. En effet, il permet à l'heure actuelle de contrôler les flux de données d'un réseau. De plus, cette technologie est aussi utilisée dans des réseaux privés virtuels (VPNVPN) Dans ce cas précis, le MPLS peut servir dans le cadre de réseaux de communication virtuels qui utilisent Internet comme moyen de transport.

 D'ailleurs, il faut savoir qu'il existe deux types de réseaux MPLS : 

  • le VPN de couche 2 : dans ce premier cas de figure, le réseau virtuel privé peut être utilisé pour des connexions à distance. 
  • le VPN de couche 3 : dans le second cas, le réseau virtuel va se baser sur une infrastructure IPIP unique.

Comment fonctionne le MPLS ?

Le MPLS utilise différents protocoles pour effectuer l'acheminementacheminement des paquets de données sur le réseau. Chaque acteur de télécommunications va alors assigner à chaque paquet  un label, qui est indispensable au bon chemin des informations transmises. Lorsque le réseau MPLS suit différentes trajectoires, on parle alors de LPSLPS ou Label Switched Paths. Ils vont permettre aux fournisseurs de prévoir les chemins empruntés par les paquets de données, et ceux qui seront plus adéquats pour les réseaux privés et publics. Les différents routeurs sur le réseau sont souvent présents à l'entrée et à la sortie. Il existe d'ailleurs différentes façons de paramétrer les LPS. Il est possible de le faire en configuration, manuelle, semi-manuelle ou automatique. Le routeur d'entrée va ajouter un en-tête en MPLS qui va être introduite entre la seconde et troisième couche, appelée aussi « Push Operation ».