Un hoax, ou canular informatique, se propage le plus souvent via le courrier électronique ou les réseaux sociaux. © Karen Roach, Shutterstock
Tech

Hoax : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Informatique , Internet , hoax

Hoax est un terme anglais qui signifie « canular ». En informatique, il s'agit d'une information erronée ou invérifiable qui profite de la puissance d'Internet pour se propager à grande échelle.

Exemples de hoax

Il peut s'agir de courriels, de messages publiés sur des forums ou les réseaux sociaux et dont les contenus cherchent à créer l'inquiétude, l'indignation ou au contraire l'approbation.

Le but étant que l'information soit suffisamment forte pour inciter l'internaute à la relayer à son entourage : existence d'un nouveau virus informatique redoutable, révélation d'une information « cachée » au grand public, vidéo émouvante, scandale financier...

Apprendre à reconnaître un canular informatique

Inoffensif en apparence, un hoax peut avoir un certain nombre de conséquences indésirables telles que la désinformation généralisée, l'atteinte envers l'image d'une marque, d'une personne ou d'une institution, l'incrédulité des victimes qui ne savent plus distinguer une information fausse d'une vraie ou encore une perte de temps.

Certains hoax appelés « viroax » sont encore plus dangereux car ils incitent la victime à faire une manipulation dommageable sur son ordinateur.

Quelques indices permettent d'identifier un hoax : le message contenant une information sensationnelle n'est pas complété d'un lien vers une source attestant de sa véracité et il insiste sur la nécessité de relayer la nouvelle au plus grand nombre d'internautes possible.

Hoaxbuster et Hoaxkiller

Il existe des sites Internet tels que Hoaxbuster et Hoaxkiller qui recensent les canulars les plus répandus. Le cas échéant, une recherche contenant l'intitulé du message dans un moteur tel que Google ou Bing pourra également permettre d'obtenir des informations.

Un Hoax c'est quoi ?

C'est ce qu'en français on traduit par un canular, avec la dose d'humour malveillant ou non qui va avec. Encore faut-il s'en protéger.

 Un canular informatique

Un hoax est un canular informatique qui véhicule de fausses informations par le biais d'un hyperlien, d'un courriel ou d'une chaîne de lettres. Ils visent plusieurs finalités :

  • la dérision : il est inoffensif et cherche à tester la crédulité des internautes à l'exemple des chatons bonsaï,
  • nuire à la réputation d'une personne, d'un groupe ou d'une institution, en diffusant par exemple de fausses affaires d'escroquerie
  • amener l'internaute à effectuer une manipulation dangereuse pour son système dé sécurité, on parle alors de viroax, contraction de virus et de hoax.
  • L'escroquerie en vous proposant des offres alléchantes. 

 Comment se défendre d’un canular informatique ?

Il existe plusieurs façons d'identifier les canulars informatiques :

  • méfiez-vous des appels urgents ou culpabilisants,
  • prenez garde aux messages qui commencent par « ce n'est pas une blague » ou « c'est une histoire vraie »,
  • faites appel aux sites comme hoaxkiller, hoaxbuster ou les décodeurs du journal Le Monde. 

Un hoax comment ça marche ?

Abuser des rapports de confiance

Si le pourriel ou spam est envoyé automatiquement à des destinataires, le canular est au contraire relayé individuellement par des internautes qui l'adressent de bonne foi à leur entourage. Ce procédé a pour but d'accréditer le mensonge en abusant des rapports de confiance qui lient les internautes.
Ils adressent des messages alarmistes, souvent flous et génériques, des menaces ou des promesses d'enrichissement caractéristique de la chaîne de lettres, des annonces diffamatoires, etc.
Comme l'écrivait le philosophe Francis Bacon : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ». La tradition attribue parfois cette citation à Beaumarchais. Elle est au principe du canular malveillant. 

Les technologies employées

Le canular informatique se diffuse sur les réseaux sociaux. Il peut prendre la forme de sites ou de pages blanches comme Perdu sur l'Internet qui sont d'inoffensifs canulars humoristiques. 
Les hackeurs créent ainsi de faux logiciels afin d'induire les internautes en erreur. 

Quelques exemples d’Hoax

Des canulars facétieux

Ces canulars ont une visée humoristique et ne sont en rien malveillants :

  • le chaton bonsaï soi-disant élevé dans une bouteille à des fins décoratives lancé dans les années 2000,
  • des scientifiques russes auraient utilisé l'énergie émise par des téléphones cellulaires pour se faire cuire un œuf,
  • la pieuvre arboricole du nord-ouest du pacifique : cette espèce imaginaire en voie d'extinction vivrait dans les arbres. On en trouverait notamment aux États-Unis. 

Les escroqueries

Certains canulars constituent de véritables escroqueries. Sachez que la loi vous protège. En voici quelques exemples :

  • la fraude 419, héritière de la prisonnière espagnole : elle promet à l'internaute une fabuleuse somme d'argent à condition qu'il indique préalablement son identité bancaire ou verse un paiement.
  • La vente pyramidale qui consiste à faire payer les nouvelles recrues sous prétexte de fausses opérations commerciales, financières, caritatives, etc. Elle est assez proche de la pyramide de Ponzi utilisée par Bernard Madoff.

Internet n'a fait que renouveler des techniques de canulars, toujours fort anciennes.

Clavier d'ordinateur avec signe de danger avec des mots Internet Hoax, Danger d'Internet Hoax -- Image de karenr
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !