Que sont les fake news ? © diy13, fotolia
Tech

Fake news : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Informatique , Internet , Sécurité

Définition de Fake news : Les fake news ou fausses informations peuvent être propagées dans des buts différents. Certaines ont pour objectif de tromper le lecteur ou d'influencer son opinion sur un sujet particulier. D'autres sont fabriquées de toute pièce avec un titre accrocheur pour densifier le trafic et augmenter le nombre de visiteurs sur un site. Ces dernières années, le phénomène des fake news s'étend sur le Web aux dépens des internautes.

Le phénomène des fake news a pris une ampleur médiatique au cours de l'élection présidentielle de 2016 aux États-Unis. Cette tendance a fait son apparition en France quelques mois plus tard lorsque le peuple a également été appelé aux urnes pour élire son nouveau président.

La propagation des fake news

Si Internet fourmille de ressources, il est également un parfait vecteur pour les fake news. Google News, Facebook ou encore Twitter ont indirectement participé à la propagation de ces informations trompeuses. Face à ce phénomène, les géants du Web ont tous mis en place des dispositifs afin de pénaliser les médias véhiculant ces mensonges dans le but de regagner une forme de crédibilité pour leurs utilisateurs respectifs. 

Dans le cadre des élections présidentielles en France en 2017, la firme de Mark Zuckerberg a fermé 30.000 comptes. De son côté, Twitter a identifié plus de 50.000 bots rattachés au gouvernement russe afin d'influencer les élections présidentielles américaines de 2016.

Comment se prémunir des fake news ?

L'identification d'une fausse information relève d'un travail journalistique. Plusieurs questions doivent ainsi être soulevées afin d'identifier la véracité d'une information.

Il est tout d'abord important de vérifier la source de cette information. Cette dernière est-elle fiable ? A-t-elle pour vocation d'être neutre ? A-t-elle un intérêt particulier dans la propagation de cette information ? Enfin, il est important de souligner que certaines études en apparence très sérieuses sont parfois commanditées par un tiers souvent dans le but d'en améliorer son image. 

Les fake news c’est quoi ?

Cet anglicisme est traduit en français de plusieurs façons, notamment infox ou informations fallacieuses. Peu importe, même les internautes connectés régulièrement aux réseaux sociaux qui ne maîtrisent pas bien la langue de Shakespeare savent de quoi il s'agit. Une fake news est une information mensongère, manipulée intentionnellement dans le but d'induire le public en erreur.

L'émergence des fake news coïncide avec l'important flux d'informations qui submerge le web. Comme il est plus facile de cacher une brebis noire dans un très grand troupeau de brebis blanches, les fake news passent plus facilement inaperçues parmi des milliers d'informations véridiques. En particulier lorsque la mauvaise brebis porte des marques blanches pour mieux se camoufler.

Un des grands problèmes de l'infox est qu'il est souvent difficile d'identifier son auteur. L'impunité trop fréquente incite par conséquent les manipulateurs à passer à l'acte et à récidiver.

À quoi servent les fake news ?

Les fake news ne constituent pas une simple mauvaise plaisanterie, loin de là. Derrière une fausse information qui circule sur le web et les réseaux sociaux, se cachent souvent des intérêts économiques, financiers ou politiques. Une fake news a pour but de manipuler l'opinion publique et de l'orienter dans la direction souhaitée par le manipulateur. Par exemple, l'auteur d'une fake news peut inventer un scandale sur la reine d'Angleterre pour déstabiliser la monarchie britannique et rouvrir un débat délicat : le républicanisme au Royaume-Uni.

Une infox peut être créée également à des fins économiques ou personnelles (diffamation d'une personne ou d'une société pour détériorer son image). Les failles des discours officiels sont très souvent utilisées pour rendre une infox crédible aux yeux du grand public. Pour les relayeurs, les fake news renforcent leur sentiment d'appartenance à un groupe social et satisfont leur besoin de reconnaissance.

Comment fonctionnent les fake news ?

Les fake news s'appuient en premier lieu sur un titre très accrocheur qui produit l'effet d'une bombe. Un scoop que les médias traditionnels n'ont pas, et que les lecteurs vont soi-disant découvrir en exclusivité. Un appel à clics auquel il est difficile de résister. Les contenus de ces messages sont complètement faux ou erronés, avec des mensonges recouverts souvent d'une couche de vérité (la brebis noire aux marques blanches).

Une fois créée, l'infox est boostée par les réseaux sociaux et circule à très grande vitesse. Les manipulateurs profitent de notre capacité d'attention limitée et notre tendance à croire que tout ce qui se lit sur Internet est vrai, pour introduire les fake news. Ils savent par ailleurs quels canaux utiliser car ils connaissent les chiffres qui les importent. Ils savent par exemple que plus de la moitié des adultes américains (51 %) s'informent sur les réseaux sociaux (surtout Facebook), dans la plupart des cas depuis leur smartphone (55 %)*.

Par ailleurs, les créateurs de fake news sont de grands séducteurs d'algorithmes. Ils savent quels mots-clés utiliser et comment les placer, insérer des contenus comme des vidéos et des photos qui plairont aux algorithmes et propulseront leurs fausses nouvelles aux premières loges du web.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !