Un missile hypersonique est un missile qui se déplace à plus de cinq fois la vitesse du son. © Maxal Tamor, Adobe Stock
Tech

Missile hypersonique : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Guerre du futur , Russie , missile hypersonique

Un missile hypersonique, c'est une arme conçue pour voler et atteindre sa cible à une vitesse supérieure à environ cinq fois la vitesse du son. Les spécialistes parlent de vitesse supérieure à Mach 5, une vitesse supérieure à 6.100 km/h. Pour les physiciens qui étudient l'aérodynamique, en effet, une vitesse hypersonique correspond à une vitesse bien supérieure à celle du son. Une vitesse hautement supersonique. À partir de laquelle certains phénomènes deviennent prépondérants. L'échauffement cinétique, par exemple, qui peut porter l'engin à des températures de l'ordre de 1.000 °C.

Notez qu'il existe à proprement parler aujourd'hui deux types d'armes hypersoniques. Les missiles de croisière hypersonique fonctionnent sur le même principe que leurs cousins subsoniques. Ceux que l'on appelle les planeurs hypersoniques, eux, sont lancés jusqu'en dehors de l'atmosphère par un missile balistique -- ou même par un lanceur spatial -- puis libérés pour pénétrer la haute atmosphère et planer jusqu'à leur cible. Le tout en suivant la courbure de la Terre. Les deux peuvent porter indifféremment une charge conventionnelle, mais aussi une charge nucléaire.

C’est à l’aide d’avions de chasse de type MiG 31k que la Russie a lancé son premier missile hypersonique en combat sur l’Ukraine, le 18 mars 2022. © IKvyatovskaya, Adobe Stock

Des missiles hypersoniques difficiles à intercepter

Les missiles hypersoniques arrivent avec deux, voire trois, gros avantages -- ou inconvénients, selon le camp dans lequel on se trouve. Leur portée est potentiellement plus importante que celle des missiles conventionnels. On parle d'au moins 1.000 kilomètres, mais elle pourrait aller jusqu'à 3.000 kilomètres. Les missiles hypersoniques peuvent, par ailleurs, être manœuvrés sur presque la totalité de leur vol. Une manière d'en assurer la précision. Mais aussi, d'offrir à ceux qui les lancent la possibilité de modifier leur trajectoire et même leur cible. Ajoutez à cela que les missiles hypersoniques sont, par définition, extrêmement rapides. Et vous voilà avec des armes très difficiles à détecter. Et encore plus difficiles à intercepter.

Les travaux de recherche et développement sur ce type d'armes ont été lancés pendant la Guerre froide. La France développe un missile hypersonique avec lequel elle compte équiper ses forces stratégiques d'ici 2035. Mais début 2022, seulement quatre pays avaient annoncé avoir développé des missiles hypersoniques : les États-Unis -- dont les essais ne semblent toutefois pas concluants --, la Chine, la Corée du Nord -- la prudence reste de mise concernant cette annonce datée de janvier 2022 -- et la Russie. Cette dernière en aurait, pour la toute première fois, fait usage au combat le 18 mars 2022 pour attaquer un entrepôt d'armes dans la ville de Deliatine, en Ukraine. Le missile hypersonique baptisé Kinjal -- pour « poignard », en russe -- a profité de sa haute vitesse pour détruire une cible difficile à toucher avec des missiles plus classiques.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'armée américaine dévoile un véhicule se déplaçant à plus de 10.000 km/h !  Un centre d’essai de pointe et de technologies avancées de l'US Air Force a dévoilé la vidéo d’un mystérieux engin se déplaçant, sur la terre ferme, à la vitesse faramineuse de 10.620 kilomètres par heure ou 8,6 fois la vitesse du son ! 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !