Alors que la majorité des constructeurs automobilesautomobiles tendent à basculer totalement vers une offre entièrement électrifiée dans les dix ans à venir, certains travaillent à élaborer de nouveaux biocarburants, ne serait-ce que pour alimenter leurs futurs modèles hybrideshybrides et réduire à néant leurs émissionsémissions de CO2CO2.

Porsche vient ainsi d'annoncer un accord avec SiemensSiemens Energy pour développer à terme un biocarburant neutre. Une première usine est d'ores et déjà en production au Chili. L'idée est de générer de l'hydrogènehydrogène vert transformé ensuite en carburant. Dans les faits, les électrolyseurs vont ici utiliser l'énergie éolienne pour diviser l'eau et ses composants, à savoir l'oxygèneoxygène d'un côté et l'hydrogène de l'autre. C'est cet hydrogène, entièrement propre, qui sera ensuite converti en méthanol pour aboutir à un carburant entièrement pur, ne produisant pas la moindre émission de CO2.

Dans un premier temps, ces nouveaux carburants pourraient être utilisés dans le cadre des activités sportives de Porsche (voitures de série et compétition). A l'horizon 2026, Siemens Energy envisage tout de même de produire quelque 550 millions de litres de ce tout nouveau carburant produit à partir d'une énergie 100% renouvelable. Porsche marche ainsi sur les platebandes d'Audi qui travaille aussi sur ces problématiques depuis des années.