Spot, le robot-chien entre dans la police

Classé sous :robotique , Spot , robot-chien

Sécurité publique. C'est l'une des applications imaginées par Boston Dynamics pour son robot-chien Spot. Et c'est justement dans ce cadre que l'on apprend aujourd'hui que la police de l'État du Massachusetts (États-Unis) teste le robot depuis plusieurs mois déjà. Une fenêtre sur un futur qui a déjà commencé.

Les autorités ont expliqué avoir sollicité le robot-chien Spot, loué à la société Boston Dynamics, « surtout pour inspecter à distance des environnements potentiellement dangereux et pouvant abriter des suspects ou des explosifs ». Le tout au cours de simulations. Mais aussi à deux reprises déjà en conditions réelles d'intervention. Et sans jamais que Spot n'ait été armé.

Boston Dynamics précise de son côté ne pas « souhaiter que le robot soit utilisé de manière à nuire physiquement ou à intimider quelqu'un ». Ainsi le contrat de location prévoirait que les chiens-robots ne peuvent pas être utilisés pour menacer ou attaquer qui que ce soit. De quoi rappeler la première des trois lois de la robotique édictées en son temps par Isaac Asimov.

Vu ici dans une situation de la vie quotidienne, le robot-chien Spot pourrait aussi servir à repérer les situations dangereuses, inspecter les colis suspects et détecter les gaz dangereux en cas d’urgence. Une manière efficace d’éloigner les humains d’environnements potentiellement mortels et de leur fournir une meilleure connaissance de la situation. © Boston Dynamics