Un grand travail de pédagogie est nécessaire pour faire accepter la voiture autonome. © AndSus, Fotolia

Tech

Sondage : les voitures autonomes font peur aux Américains

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , accident voiture autonome

Selon le dernier sondage réalisé par l'American Automobile Association, 71 % des Américains déclarent avoir peur de monter à bord d'une voiture autonome. Un pourcentage aussi élevé que l'année précédente qui démontre les gros efforts de communication qui doivent être faits autour de cette technologie.

Les États-Unis sont l'un des pays où le développement de la voiture autonome est le plus soutenu et le plus visible du grand public. La Californie, l'Arizona, la Floride, la Pennsylvanie ainsi que le Michigan ont autorisé les tests de véhicules sans chauffeur sur leurs routes. En décembre dernier, Google a ouvert au public son service de taxis autonomes Waymo One dans la banlieue de Phoenix (Arizona). Et malgré cela, une majorité d'Américains a encore peur de la voiture autonome.

C'est ce que révèle un sondage conduit par l'American Automobile Association dont il ressort que 71 % des 1.008 personnes sondées par téléphone déclarent avoir peur de monter à bord d'une voiture autonome. Ce pourcentage est à peine inférieur à celui du précédant sondage réalisé l'année dernière où 73 % des personnes interrogées exprimaient le même sentiment. En 2017, la défiance était un peu moins forte avec « seulement » 63 % de sondés se disant effrayés par la voiture autonome.

L’accident mortel du taxi autonome Uber a marqué les esprits

Comment expliquer cette hausse ? La cause la plus probable est sans aucun doute l'accident qui a impliqué un taxi autonome Uber en mars 2018 au cours duquel une piétonne a été renversée et tuée. Il s'agit du premier accident mortel qui a créé un choc dans l'opinion. Il faudra sans doute du temps et beaucoup de pédagogie de la part des acteurs impliqués pour vaincre les craintes et faire entendre le discours selon lequel une voiture conduite par des algorithmes est beaucoup plus sûre.

L'une des pistes qui ressort du sondage de l'American Automobile Association est que ce travail d'évangélisation se fera progressivement par le biais des systèmes d'assistance à la conduite (maintien de trajectoire, freinage d'urgence, détection d'angle mort, régulateur de vitesse adaptatif...) qui commencent à se populariser. Selon le sondage, 68 % des personnes utilisant déjà l'une de ces technologies à bord de leur voiture sont plus susceptibles de faire confiance à une voiture autonome.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi