En Californie, 321 voitures autonomes sont autorisées à circuler sur routes ouvertes. © Metamorworks, Fotolia

Tech

Conduite autonome : Google fait beaucoup mieux qu'Apple

ActualitéClassé sous :voiture , Voiture autonome , voiture autonome Google

Les dernières statistiques officielles du Department of Motor Vehicles sur les flottes de voitures autonomes autorisées à circuler en Californie (États-Unis) suggèrent que le système Apple serait le moins performant de tous en ce qui concerne le désengagement du mode autonome, c'est-à-dire lorsque le chauffeur humain doit reprendre le contrôle.

Les plans d'Apple en matière de voiture autonome sont entourés d'une grande confusion. On a longtemps prêté à la firme à la pomme le projet de construire sa propre voiture sans chauffeur sans que l'on n'ait jamais eu le moindre indice attestant de cela. Ces derniers mois, des rumeurs ont circulé selon lesquelles Apple aurait sérieusement réduit la voilure en décidant de se concentrer uniquement sur le développement d'une plateforme logicielle de conduite autonome qu'il pourrait fournir à des tiers.

Une chose est en tout cas certaine, la multinationale possède l'une des plus importantes flottes de voitures autonomes autorisées à circuler sur routes ouvertes en Californie. Apple compte 62 véhicules, Waymo, la filiale d'Alphabet, 75 (chiffre 2017) et General Motors Cruise 162. Les 28 sociétés habilitées à faire circuler leurs voitures autonomes doivent fournir chaque mois un rapport détaillé au Department of Motor Vehicles, l'instance qui gère l'enregistrement des véhicules à moteur aux États-Unis. Parmi les informations qui doivent être communiquées figure le rapport de désengagement qui indique le nombre de fois où le conducteur de sécurité présent dans la voiture reprend la main sur le système autonome ou lorsque celui-ci se désactive au profit du chauffeur. Et au vu des statistiques collectées par The Last Driver License Holder, Apple affiche le nombre de désengagements le plus élevé de tout le classement. Ces chiffres ont été calculés à partir de la distance totale parcourue par chaque flotte de véhicules.

Ce tableau montre le nombre de miles parcourus sans désengagement du système de conduite autonome. Waymo arrive largement en tête de ce classement avec 11.154 miles (17.846 km). © The Last Driver License Holder

La technologie Apple moins performante ? Pas si vite…

Sur la période allant de décembre 2017 à novembre 2018, Apple a enregistré une moyenne de 871,65 désengagements pour 1.000 miles parcourus et un désengagement tous les 1,1 mile. Ramené en kilomètres, cela donne 544,78 désengagements pour 1.000 km et un désengagement tous les 1,8 km (sur la base d'un total de 127.592 km parcourus et 69.510 désengagements). C'est le taux le plus élevé du classement, ce qui suggère que les pilotes Apple doivent prendre le relais de la voiture autonome bien plus souvent que d'autres entreprises. À l'autre bout du spectre, Waymo affiche un taux de désengagement extrêmement faible de 0,06 sur 1.000 km et 17.846 km parcourus sans désengagement (sur un total de plus de 2 millions de km parcourus et 114 désengagements). GM Cruise arrive en deuxième position avec 0,12 désengagement pour 1.000 km.

Faut-il en conclure que la technologie de conduite autonome d'Apple est médiocre ? Pas nécessairement, car d'autres causes peuvent expliquer ces résultats. Il se pourrait, par exemple, que les voitures autonomes d'Apple empruntent des itinéraires très complexes, que leurs chauffeurs soient excessivement prudents ou que les ingénieurs testent des aspects spécifiques de la technologie qui sollicitent davantage le désengagement du mode autonome. Par ailleurs, les rapports de désengagement étant laissés à la discrétion des déclarants, certains prennent peut-être plus de libertés que d'autres. On notera également que de grandes marques automobiles ne font guère mieux qu'Apple. Mercedes-Benz est à un désengagement tous les 2,3 km et Honda est à un désengagement tous les 3,5 km.

  • En Californie (États-Unis), 28 sociétés, dont Apple et Waymo (filiale d’Alphabet Google), sont habilitées à faire circuler des voitures autonomes sur routes ouvertes.
  • Chaque constructeur rapporte le nombre de fois où le chauffeur de sécurité présent à bord doit reprendre la main.
  • Selon les statistiques du Department of Motor Vehicles, Apple affiche un taux de désengagement le plus élevé.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi