Tech

L'Eolab de Renault ne consommera que 1 litre aux 100 km

ActualitéClassé sous :voiture , Automobile , Environnement

Juste avant le Mondial de l'auto, qui se déroulera à Paris du 4 au 19 octobre, Renault présente un prototype de berline hybride thermique-électrique, Eolab. Avec son moteur compact, des stratégies d'allégement, un bon aérodynamisme et même des petits ailerons arrière rétractable, l'engin, encore expérimental, ne consommerait que 1 l/100 km. Peugeot, avec sa 208 Hybrid Air, en est à 2 l/100 km. La course est lancée.

L'Eolab de Renault n'est pas un véhicule 100 % électrique, comme d'autres concepts précédents. Son moteur thermique (à 3 cylindres et développant 75 ch) est hybridé à un moteur électrique de 50 kW. © Renault

Renault a développé un prototype hybride, baptisé Eolab, qui affiche une consommation de seulement 1l/100 km, soit 22 g/km d'émissions de CO2. Conçu sur la base d'une berline de segment B, le prototype intègre une centaine d'avancées technologiques, affirment le constructeur, qui promettent d'être progressivement intégrées sur les futurs véhicules de la gamme.

Eolab combine par exemple des matériaux légers comme l'aluminium pour le châssis ou le magnésium pour le toit. Au final, ce modèle gagne 400 kg comparé à une Clio par exemple. Le spoiler et les « flaps » latéraux qui se déploient participent quant à eux à une meilleure pénétration dans l'air et donc à un gain en énergie.

La motorisation, hybride, est thermique et électrique quand Peugeot mise sur l'hybride esssence-air. La nouvelle technologie rechargeable Z. E. Hybrid assure de son côté une mobilité électrique sur les trajets inférieurs à 60 km et jusqu'à 120 km/h. Le constructeur annonce d'ores et déjà qu'elle complètera l'offre électrique « zéro émission » de Renault dans les prochaines années.

L'aérodynamisme a été beaucoup travaillé sur l'Eolab. Des systèmes actifs entrent en jeu : la suspension variable pour abaisser (un peu) la voiture à haute vitesse, des petits ailerons qui se déploient à l'arrière et même des jantes qui se modifient. Le Cx serait 30 % meilleur que celui de la Clio IV. De plus, le poids descend à 955 kg. © Renault

Une tablette sur le tableau de bord

Son originalité ne s'arrête pas là. Ainsi Eolab présente un tableau de bord prenant la forme d'un écran multimédia, manipulable grâce à un bras mécanique et séparé en deux afficheurs de la taille d'un smartphone. Une tablette tactile de 11 pouces, amovible, placée au centre du tableau de bord, permet d'accéder à d'autres fonctions : la partie supérieure peut être utilisée pour afficher l'image de la caméra de rétrovision centrale tandis que la partie inférieure regroupe l'ensemble des commandes du système multimédia (radio, climatisation, etc).

En plus du prototype, Renault a mis au point un concept-car insistant davantage sur le style, que les visiteurs du Mondial de l'automobile de Paris pourront admirer du 4 au 9 octobre 2014. Eolab s'inscrit dans le projet d'un « véhicule 2 l/100km pour tous » (sic) du plan Nouvelle France Industrielle à l'horizon 2020. Ce prototype devrait par conséquent servir de base à la fabrication d'un véhicule à très basse consommation à l'horizon 2020.

Cela vous intéressera aussi