Le James Dyson Award est un concours international de design organisé par la Fondation James Dyson. Il est ouvert aux étudiants et jeunes diplômés en conception industrielle. © Tierney, Adobe Stock
Tech

Découvrez les lauréats du James Dyson Award 2021

ActualitéClassé sous :technologie , inventions , design

-

Un fauteuil pour les personnes autistes, des manches antibactériennes, une solution pour prolonger la vie de ses appareils domestiques... La cuvée 2021 du James Dyson Award permet encore une nouvelle fois de valoriser l'innovation et le design au service du monde.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] L'étonnante histoire de la création du prix Nobel  La remise des prix Nobel approche à grand pas. À cette occasion, nous vous proposons de découvrir l'histoire étonnante de la création du prix Nobel. 

Pas moins de 5.127 prototypes... c'est ce qu'il aura fallu à James Dyson pour concevoir le premier aspirateur sans sac. Pour cet inventeur hors-norme qui a aussi créé le Ballbarrow, une brouette qui ne s'enlise pas dans la boue grâce à une roue-ballon, ou encore le Wheelboat, qui peut se propulser sur terre comme sur l'eau, l'ingénierie et le design permettent de faire avancer le monde et améliorer la vie de ses habitants. C'est tout le sens du James Dyson Award ouvert aux inventions intelligentes et simples, qui résolvent des problèmes. Depuis sa création en 2005, le concours a soutenu près de 250 inventions.

OTO : le fauteuil innovant lauréat national

Le grand lauréat national français de cette année du James Dyson Award est OTO, un fauteuil à étreindre à destination des personnes autistes avec des troubles de l'intégration sensorielle. Créé par Alexia Audrain, jeune ébéniste, designer et diplômée de l'EDNA, il dispose de parois gonflables qui exercent des pressions profondes sur le buste et sur les jambes. Cela permet à son utilisateur de ressentir les limites de son corps, de réduire les tensions afin de l'aider à se sentir mieux dans son environnement. À la différence des dispositifs existants basés sur des systèmes de compression passive, le fauteuil s'utilise en toute autonomie avec un design qui donne l'aspect d'un cocon.

Le fauteuil à étreindre OTO. © Coralie Monnet, James Dyson Award

Les autres finalistes au service de la santé et de la durabilité

Le projet Slive a été imaginé par Jeanne Raynaud et Corentin Vercoor de l'Université de technologie de Compiègne. Dans le milieu médical, le personnel est contraint de porter des manches courtes afin de protéger les patients d'éventuels risques de contamination. Slive propose donc des manches antibactériennes pour réchauffer les soignants tout en luttant contre les infections nosocomiales.

Échange avec le docteur Boyer du CHU d'Amiens-Picardie sur les infections nosocomiales et processus de recherche du projet Slive, une création signée Jeanne Raynaud et Corentin Vercoor. © James Dyson Award

L'innovation Recap de Bruno Miloux de l'école de design Nantes-Atlantique vient aussi compléter le podium. Cet assistant permet l'entretien des appareils domestiques pour en prolonger la durée de vie. Grâce à un capteur connecté à un espace numérique, l'usager connaît toutes les actions à entreprendre mais peut accéder aussi à des tutoriels et les documentations relatives au produit.

L'assistant Recap de Bruno Miloux change de couleur en fonction de l'état des appareils domestiques. © James Dyson Award
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !