Mister Dyson n'est jamais à court d'inspiration. En 1978, il inventait l'idée d'un premier aspirateur sans sac (il mettra 15 ans pour imposer son projet) et aujourd'hui Dyson annonce l'arrivée d'un purificateur d’air nouvelle génération qui détruit les moléculesmolécules polluantes dans les logements.

La gamme existante des purificateurs Dyson - Pure Cool and Pure Hot + Cool - peut capturer les polluants intérieurs comme le formaldéhydeformaldéhyde, un gazgaz dangereux pour la santé humaine (provenant des produits d'entretien, du contreplaquécontreplaqué, de cuisinières à gaz ou de chauffage au kérosènekérosène), mais ces appareils ne peuvent pas les neutraliser. La nouvelle gamme Pure Hot + Cool Cryptomic récemment annoncée peut éliminer cette substance potentiellement cancérogènecancérogène de l'airair et la détruire. Comment ? En convertissant le produit chimique en eau et dioxyde de carbone.

Dyson lance un purificateur d'air destructeur de formaldéhyde. © Dyson, YouTube

Et à en croire le fabricant, ce nouveau purificateurpurificateur peut aussi capturer 99,95 % des particules ultra-fines présentes dans nos habitats. Le formaldéhyde est un cancérogène avéré, plus ou moins inoffensif en petite quantité, mais l'American CancerCancer Society note que « l'exposition à de faibles quantités est moins claire », qu'il peut provoquer des irritations de la peau, du neznez et des yeuxyeux, de la toux et des nausées. Ce nouveau Dyson Pure Cryptomic est vendu actuellement en Chine et à Taiwan mais des sources indiquent que des versions pourraient être commercialisées aux États-Unis à 650 $ et 750 $ environ (avec l'option chauffage), et probablement disponibles en France en 2020.