Tech

Télémédecine : mieux soigner pour moins cher ?

ActualitéClassé sous :Tech , télémédecine , médecine

-

HEALTH OPTIMUM (HEALTHcare delivery OPTIMisation throUgh teleMedicine), l'un des 42 programmes européens en matière de santé, est testé dans trois régions pilotes en Espagne, Finlande et Italie.

La télémédecine par satellite.

En phase de validation de marché, il entend démontrer que la télémédecine coûterait moins cher au système de santé que les consultations classiques.

Un "télélaboratoire" permet ainsi d'effectuer les analyses d'urine et de sang à distance, et d'obtenir les résultats en 10 minutes, contre un jour au minimum lors des analyses, le temps de l'envoyer au labo, et que ce dernier le renvoie au médecin.

En matière de neurologie, les téléconsultations auraient ramené de 53 à 11% le nombre de patients renvoyés à un spécialiste. La qualité des diagnostics serait identique, et les risques pris par les patients bien moindres, puisqu'ils n'ont plus à se déplacer chez un spécialiste souvent éloigné de chez eux. En cas d'urgence et en prévision d'une opération, la téléconsultation permet en outre de préparer l'intervention à l'avance et d'opérer le patient dès son arrivée.

Autrement dit, note Cordis : les docteurs gagnent du temps, le suivi des patients est mieux coordonné, ils sont mieux dirigés, et le système coûte moins cher, de quoi "faire plus avec moins".

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi