Les lunettes Apple pourraient permettre de transformer n'importe quelle surface plane en écran tactile. © Gerd Altmann, Pixabay
Tech

Les Apple Glass pourraient transformer n'importe quelle surface en écran tactile

ActualitéClassé sous :Tech , réalité augmentée , Apple

Depuis quatre ans, Apple travaille sur un dispositif qui permettrait de transformer virtuellement une surface quelconque en interface tactile. Cette application de réalité augmentée serait liée à ses lunettes, les Apple Glass dont la sortie est prévue en 2021.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Steve Jobs, un visionnaire de la high-tech  Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, Steve Jobs aura initié une véritable révolution en inventant la micro-informatique et une nouvelle façon d'accéder à l'information et de communiquer. Visionnaire, créateur, chef d’entreprise avisé, personnalité tyrannique, Steve Jobs (1955-2011) a eu une vie digne d’un roman. La voici retracée en quelques grands chapitres, marqués par les innovations d’Apple : Macintosh, iPod, iPhone, iPad… Un raccourci saisissant du destin d’un homme qui a changé le monde. 

Cela fait plusieurs années que Apple travaille sur ses lunettes connectées, les Apple Glass, dont la sortie pourrait intervenir en 2021. Si la firme prend son temps pour les lancer, c'est sans doute parce qu'elle veut éviter le fiasco et de faire un flop comme Google, mais aussi parce qu'elle veut en exploiter toutes les possibilités.

Dernièrement, on a ainsi évoqué la possibilité de les utiliser pour verrouiller l’accès à un iPhone ou ou un iPad, mais un dépôt de brevet, déniché par MacRumors, détaille la possibilité de les utiliser pour transformer n'importe quelle surface en écran tactile. Ce serait évidemment génial, et voici comment ce serait possible.

Le Lidar intégré dans l'iPad Pro permet déjà des applications de réalité augmentée. © Apple

Un capteur Lidar au cœur du système ?

L'idée serait d'afficher sur les verres des lunettes, l'interface composée d'icônes. On se place alors devant une surface plane, comme une table, et en plaçant son doigt devant une icône, on lance l'application en question ! Dans le texte du dépôt de brevet, Apple évoque « un dispositif pour détecter un contact entre au moins une partie d'un premier objet et au moins une partie d'un deuxième objet » ; les lunettes combineraient pour cela l'utilisation d'une caméra et d'un rayon infrarouge.

En clair, l'infrarouge permettrait de détecter l'endroit où l'on a appuyé avec son doigt, et ce serait alors considéré comme un clic pour lancer l'application, mais aussi interagir avec elle. Comme le brevet a déjà quelques années, on imagine que Apple utilisera plutôt un capteur Lidar apparu pour la première fois sur son iPad Pro et dont l'utilisation est dédiée aux applications en réalité augmentée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !