Tech

En bref : des banques testent le retrait d’argent avec un smartphone

ActualitéClassé sous :smartphone , banque , carte bancaire

Pour sécuriser et simplifier les retraits d'argent liquide, trois banques américaines testent une solution basée sur une application mobile. Elle permet au client de définir le montant qu'il souhaite obtenir, puis de retirer l'argent après avoir scanné un code QR sur l'écran du distributeur automatique.

L’application smartphone Cardless Cash Access ambitionne de remplacer la carte bancaire pour les retraits d’argent liquide. Une solution vantée comme plus rapide et plus sécurisée. © FIS

Un fournisseur de technologies bancaires et de paiements, FIS, et la City National Bank, viennent d'annoncer l'introduction d'un nouveau service de retrait d'argent liquide depuis un distributeur automatique de billets (DAB). Le système repose sur une application mobile pour smartphones grâce à laquelle les clients peuvent définir le montant de leur retrait et déclencher l'opération en scannant le code QR qui apparaît sur l'écran du DAB, et donc sans sortir leur carte de crédit.

La City National Bank prévoit de proposer ce service début 2014 à Los Angeles, New York et San Francisco. Deux autres banques, Wintrust (Illinois), BMO Harris (Chicago) ont également testé le système et comptent l'étendre à l'ensemble de leurs distributeurs de billets d'ici fin 2014.

Retirer de l’argent avec son smartphone

Concrètement, le client doit installer l'application Cardless Cash Access sur son smartphone et enregistrer son terminal auprès de la banque. Après avoir tapé un code secret, il peut localiser le distributeur automatique le plus proche et indiquer le montant qu'il souhaite retirer jusqu'à 24 h à l'avance. Lorsqu'il arrive devant un distributeur de billets, il sélectionne l'option « Mobile Cash Access » puis scanne le code QR qui apparaît sur l'écran du DAB. Il obtient ses billets et un reçu électronique est transmis sur son mobile. Selon FIS, le Cardless Cash Access ne prend que 9 secondes, contre 30 à 40 secondes pour un retrait classique avec une carte bancaire. Plus rapide et plus sûr aussi selon ses promoteurs, qui estiment qu'un tel système peut lutter contre le vol qui consiste à cacher une caméra sur un DAB afin de récupérer le code secret de la carte bancaire.

En cas de perte ou de vol du smartphone, l'application serait inutilisable sans le code secret. Reste cependant un écueil technique de taille qui n'est pas réglé. Le système reposant sur une plateforme hébergée dans le cloud, il ne peut fonctionner que si une connexion cellulaire est disponible pour assurer l'échange d'informations au moment du retrait. Le fournisseur FIS indique qu'il compte développer un mode hors connexion pour que l'application puisse opérer en toutes circonstances.

Cela vous intéressera aussi