Tech

Une exomain confère le sens du toucher à la réalité virtuelle

ActualitéClassé sous :robotique , réalité virtuelle , exomain

La société nord-américaine Dexta Robotics a conçu un prototype d'exosquelette pour les mains qui génère une sensation de toucher dans un environnement virtuel. Le système est pour le moment encore très rudimentaire mais prometteur...

À gauche, l’exomain Dexmo Classic fabriquée par Dexta Robotics. Elle permet d’animer et de contrôler une main virtuelle. À droite, le modèle Dexmo F2 et son système de retour d’effet qui confère le sens du toucher. Les deux boîtiers situés au niveau du pouce et de l’index génèrent une résistance mécanique lorsque l’avatar de la main rencontre un objet virtuel. Le système se limite pour le moment à un mode « marche-arrêt », expliquent ses concepteurs, ce qui veut dire qu’il ne permet pas de percevoir de nuances selon le type d’objet virtuel touché. © Dexta Robotics

Qu'elles soient ludiques ou scientifiques, les applications de réalité virtuelle ne cessent de démontrer tout leur potentiel, avec des exemples parfois étonnants : rendre palpable un objet virtuel, observer sa propre activité cérébrale ou aider les archéologues à sauvegarder un site. L'acquisition en mars dernier de la société Oculus Rift par Facebook pour 2 milliards de dollars est un autre signal important du développement d'un marché grand public. Rappelons que cette jeune pousse californienne commercialise depuis 2012 un prototype de casque à réalité virtuelle réservé, pour le moment, aux développeurs.

Elle vient d'ailleurs de présenter une nouvelle version de son appareil baptisé Crescent Bay qui s'accompagne d'une série d'applications. « Nous pensons qu'un jour, ce type de réalité augmentée immersive fera partie du quotidien de milliards de personnes », a déclaré au moment du rachat Mark Zuckerberg, le cofondateur et PDG de Facebook. S'il est vrai que de grands progrès ont été accomplis en matière d'immersion visuelle et auditive, une barrière sensorielle cruciale demeure. Il s'agit du toucher qui n'est pour le moment que grossièrement restitué par des vibrations ou des sons. Mais une société nord-américaine, Dexta Robotics, propose une solution plus intéressante...

L’exomain Dexmo F2 ici en action. Grâce aux boîtiers placés sur le pouce et l’index, l’utilisateur ressent une résistance lorsqu’il manipule des objets virtuels. Dans cette démonstration, cela lui permet de contrôler avec précision ces deux bras robotisés en percevant un retour d’effet lorsque les pinces saisissent quelque chose. © Dexta Robotics, YouTube

Les Dexmo sont encore rudimentaires mais abordables

Cette entreprise a conçu un exosquelette pour les mains qui est capable de fournir un retour d'effet à l'utilisateur qui manipule un objet virtuel. Le Dexmo F2 est un prototype dérivé d'un premier modèle d'exomain nommé Dexmo Classic. Cinq petits bras articulés et motorisés sont fixés aux extrémités des doigts et captent tous les mouvements des mains (11 degrés de liberté). Grâce à un kit logiciel, les développeurs peuvent contrôler avec fidélité une main virtuelle avec l'exomain. À cette technologie, le Dexmo F2 ajoute un système de retour d'effet pour produire une sensation de toucher. Il s'agit de deux boîtiers qui renferment un système de freinage à disque miniaturisé.

Lorsque l’avatar que l'on contrôle saisit ou touche un objet virtuel, l'exomain génère une résistance au niveau du pouce ou de l'index, comme ce serait le cas avec un objet réel. Il faut admettre que le système est assez rudimentaire puisqu'il ne permet pas de ressentir la dureté d'un objet ou d'une matière. De plus, le retour d'effet ne s'applique qu'à deux doigts. Mais cette exomain a l'avantage d'être peu onéreuse puisque Dexta Robotics compte la commercialiser via une campagne KickStarter pour moins de 200 dollars (158 euros au cours actuel). Cette solution est certainement encore très éloignée de ce qui pourra se faire dans quelques années, mais elle pourrait être rapidement perfectionnée pour peu que Dexta Robotics joue l'ouverture avec la communauté des développeurs d'applications de réalité virtuelle.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi