La détection des angles morts sur les deux roues n’a pas encore trouvé de standard technique. © Edb3_16 / Getty Images
Tech

Yamaha planche sur la détection des angles morts pour les motos

ActualitéClassé sous :moto électrique , scooter , angle mort

Futura avec l'agence ETX Daily Up

Le constructeur japonais Yamaha développe un système d'alerte d'angles morts pour les deux roues intégré aux rétroviseurs.

Cela vous intéressera aussi

Yamaha a déposé auprès de l'Office des brevets du Japon un tout nouveau projet qui alerte le conducteur d'une moto, ou d'un scooter, lorsqu'un véhicule se situe dans ses angles morts. Cette solution prend la forme de bandes LED placées directement sous les miroirs des rétroviseurs de la moto. Cette solution pourrait s'avérer efficace pour prévenir le pilote de ce type de danger.

La plupart des constructeurs de deux-roues motorisés travaillent activement à la mise en place de dispositifs d'alertes concernant les risques de collisions liés aux angles morts. Yamaha a ainsi récemment déposé un brevet révélant une toute nouvelle technologie d'affichage d'icônes spécifiques directement dans les rétroviseurs.

L'idée est de pouvoir alerter le pilote de façon rapide et efficace. Pour cela, le constructeur japonais mise sur l'affichage sur les rétroviseurs en cas de danger. Sa solution prend la forme d'un petit écran placé sous chacun des miroirs des deux rétroviseurs, capable d'afficher une icône d'avertissement en cas de risque de collision, c'est-à-dire de véhicule se présentant dans un angle mort. A noter que le système pourrait aussi afficher l'alerte sur un seul rétroviseur, en fonction du côté où se trouve le danger.

La détection d’angles morts sur une moto ou un scooter

Outre la présence d'un véhicule dans un angle mort, ce dispositif pourrait également prévenir d'un risque de collision avec un autre véhicule, d'un dépassement de la vitesse autorisée ou de la réception d'un appel téléphonique. Il pourrait aussi être aussi bien adapté sur une moto que sur un scooter. Reste maintenant à savoir si cette solution verra réellement le jour.

Actuellement, la solution la plus avancée en la matière est sans conteste le Blind Spot Detection (BSD) de Bosch, intégré à de nombreux modèles signés BMW, Ducati ou encore KTM. En cas de risque avancé de contact avec un véhicule venant de l'arrière, elle émet un son ou bien affiche une alerte visuelle à l'écran.

Reste évidemment que la solution la plus sûre pour éviter ce type d'accident est de bien tourner la tête au moment de déboiter, afin de s'assurer qu'aucun autre véhicule ne se trouve dans un angle mort.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !