Tech

La Nintendo 3DS, au relief sans lunettes, sera européenne en mars

ActualitéClassé sous :jeux vidéo , Nintendo 3DS , relief sans lunettes

Le 25 mars prochain, la 3DS, petite console dont l'un des écrans affiche des images en relief va débarquer en Europe, un mois après son lancement au Japon. Vendue environ 250 euros, elle apporte trois innovations : la 3D sans lunettes, la réalité augmentée et la connexion Wi-Fi permanente.

L'affichage du relief sans la nécessité de porter des lunettes spéciales est sans doute un passage obligé pour un large succès de la 3D. © Nintendo

C'est à Amsterdam que Nintendo a officialisé le lancement de sa nouvelle petite console baptisée 3DS devant une cohorte de journalistes. Déjà vue en juin 2010, cette console reprend le design des 3D, en poudrier, avec deux écrans dont un tactile. L'autre est avant-gardiste : il reproduit des images en 3D que l'on peut voir sans lunettes spéciales. C'est désormais dans cette voie que se dirigent les constructeurs de téléviseurs 3D, qui ne parviennent manifestement pas à séduire la clientèle avec leurs appareils imposant le port de ces lunettes spéciales - et coûteuses - à chaque membre de la famille...

D'ailleurs, la petite Nintendo pourra aussi servir à regarder des émissions de télévision. Des accords ont été annoncés, notamment avec Eurosport, pour la diffusion de compétitions sportives. En revanche, l'effet 3D sera-t-il jugé suffisant ? Il semble en tout cas ralentir les jeux, car la vitesse, en nombre d'images affichées par seconde, doit être réduite. Par ailleurs, l'emballage précise que l'effet 3D ne convient pas aux enfants de moins de 6 ans, sans que des explications précises soient fournies. La limitation n'est peut-être qu'un principe de précaution pour un appareil qui, justement, n'est pas destiné aux jeunes enfants.

La 3DS peut aussi filmer en relief, grâce à ses caméras installées sur la face supérieure. Elles sont destinées à des jeux à réalité augmentée dans lesquelles l'écran montre ce qu'il y a derrière. Exemple vu : une étiquette est posée sur une table et sert de repère. Sur l'écran de la console en train de filmer apparaît un personnage fictif qui semble debout sur la table. Ensuite, il faut lui tirer dessus en tournant autour, la console, alors détectant les mouvements, à la manière de la Wii.

La Nintendo 3DS reprend le look de la DS, avec un 3, comme 3D... © Nintendo

« On s’est rencontrés grâce à la 3DS »

Une autre caractéristique de cette console est la permanence de sa connexion Wi-Fi, même quand l'appareil est en veille. Résultat : les téléchargements sont systématiques et automatiques. Et la petite console pourra aussi servir à faire des rencontres... En effet, si deux personnes transportant chacune dans la poche ou le sac à main une 3DS, les deux consoles se reconnaîtront et échangeront leurs avatars respectifs... Nintendo insiste également sur ce mode d'échanges, une fonction baptisée Street Pass. Deux joueurs pourront ainsi se transmettre leurs scores et leurs personnages.

À Amsterdam, les responsables de Nintendo ont annoncé une date de commercialisation: ce sera le 26 février au Japon et le 25 mars en Europe. L'entreprise « ne communiquant pas sur les prix », il faut se référer aux annonces des distributeurs pour découvrir un tarif d'environ 250 euros. Quant aux jeux (une trentaine à ce jour), ils semblent plutôt onéreux : entre 50 et 60 euros pour beaucoup d'entre eux. Nintendo espère vendre quatre millions de 3DS... avant fin mars. Les journalistes ont quitté Amsterdam en se préparant à la prochaine annonce : celle de la Playstation Portable 2, que prépare Sony, jeudi prochain, dit-on...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi