Tech

Des odeurs téléchargeables par téléphone...

ActualitéClassé sous :Internet , Fragrance Mobile Communication , Kaori Tsushin Mobile

Pourrons-nous bientôt télécharger des odeurs sur notre téléphone mobile ? C'est en tout cas ce que va expérimenter, avec une poignée d'abonnés, l'opérateur japonais NTT Communications dans quelques jours.

Le dispositif de Fragrance Mobile Communication. Crédit : NTT Communications

Le principe repose sur un boîtier indépendant contenant 16 réservoirs contenant des substances odorantes, remplaçables telles des cartouches d'encre d'imprimante. L'abonné au service pourra alors télécharger sur le portail I-Mode de son opérateur un fichier qui, transmis à ce boîtier via le port infrarouge de son mobile, commandera la diffusion d'un bouquet de parfums précisément dosé afin d'imiter parfaitement (selon le promoteur) la fragrance choisie.

Fragrance Mobile Communication (Kaori Tsushin Mobile) - c'est le nom du service - proposera une suite de nombreux parfums sélectionnés, et surtout possibles à imiter au moyen des 16 odeurs concentrées de base. Mais les possibilités ne s'arrêtent pas là, car les utilisateurs pourront aussi télécommander le dispositif à distance au moyen de leur téléphone portable et être accueillis dès leur retour à domicile par une odeur agréable. La société espère aussi que les clients futurs se mettent à composer leurs propres recettes et les rendent disponibles aux autres utilisateurs.

La première expérience pilote, qui se déroulera entre le 10 et le 20 avril de cette année, 20 volontaires (hommes et femmes) recevront chacun un kit composé d'un dispositif de parfum et du téléphone portable adapté. Au terme de dix jours d'utilisation, ces premiers utilisateurs seront conviés à répondre à un questionnaire et participer à une discussion de groupe afin de déterminer l'intérêt et la viabilité du système.

Un avenir incertain

Aucun prix n'a encore été communiqué sur le montant de l'abonnement au service, s'il est lancé dans le domaine public. Cependant, Yasuko Oka, la porte-parole de NTT Communications, fait déjà appel aux partenaires intéressés afin d'obtenir des idées et des projets intéressants en vue d'un lancement commercial qui pourrait intervenir dès mars 2009.

Déjà en 2000, France Télécom avait annoncé la commercialisation prochaine de deux dispositifs similaires réalisés en collaboration avec la société allemande Ruetz Technologies de Munich, l'un destiné à diffuser les odeurs d'un site web "parfumé", l'autre devant être couplé à la télévision. Mais bien que programmée pour novembre de la même année, l'opération n'a pas eu de suite et actuellement, on ignore toujours comment se parfument les candidats de la StarAc...

Cela vous intéressera aussi