Tech

Chrome 19 : le don d'ubiquité grâce à la synchronisation

ActualitéClassé sous :Internet , informatique , synchroniser

Disponible depuis hier, Chrome 19, la nouvelle version du navigateur Internet de Google, propose une fonction de synchronisation qui permet à un utilisateur de consulter les onglets ouverts sur différents ordinateurs et même sur un mobile Android 4.0. Futura-Sciences a testé le système.

Pour activer la synchronisation, il faut posséder un compte Google auquel on connecte Chrome 19 afin que toutes les modifications et les réglages du navigateur soient sauvegardés en ligne. © Marc Zaffagni/EP/FS

Google a diffusé hier une nouvelle mise à jour de son navigateur Chrome. Il s'agit de la dix-neuvième itération qui enrichit le système de synchronisation déjà disponible (extensions, applications, favoris, thèmes, paramètres) en y ajoutant les onglets ouverts.

Concrètement, cela signifie que l'on peut par exemple retrouver sur son ordinateur personnel des onglets ouverts avec Chrome sur son ordinateur professionnel. Comme pour les autres éléments du navigateur, les onglets sont donc stockés en ligne afin d'être accessibles depuis n'importe quel terminal. Seule condition : posséder un compte Google et activer la connexion dans Chrome en allant dans le menu « Personnaliser et configurer Google Chrome » puis en cliquant sur « Se connecter à Chrome ». Google indique que la synchronisation des onglets ouverts sera activée progressivement dans les semaines qui viennent. Mais Futura-Sciences a pu tester le système pour vous en donner un aperçu.

Ci-dessus, la liste des onglets ouverts depuis notre Galaxy Nexus de test sur lequel est installée la version beta de Chrome (Chrome 19) pour Android 4.0. © Marc Zaffagni/EP/FS

Une fois connecté à Chrome avec notre compte Google sur un ordinateur de bureau sous Windows, nous avons visité plusieurs sites en ouvrant à chaque fois un nouvel onglet. Nous sommes ensuite passés sur un Mac. Une fois Chrome connecté au même compte Google, nous avons ouvert un nouvel onglet puis le menu « Autres appareils » qui se trouve dans le bas de page côté droit. On a alors retrouvé la liste des onglets ouverts sous Windows.

Chrome 19 : pour les utilisateurs nomades

La synchronisation se produit dès que l'on ouvre ou ferme un nouvel onglet. Un historique est également conservé, ce qui veut dire que l'on peut retrouver tous les sites consultés pour chaque onglet. Une fois la synchronisation effectuée, il n'est pas nécessaire de laisser Chrome ouvert sur l'ordinateur d'origine. Nous avons également testé le système depuis un Samsung Galaxy Nexus sur lequel nous avons installé la version beta de Chrome pour Android 4.0. Même simplicité, le navigateur affiche rapidement les onglets ouverts depuis notre PC Windows et répercute les changements en quelques secondes. Dans le sens inverse, nous avons pu accéder sur notre PC aux sites visités depuis le Galaxy Nexus quelques instants seulement après les avoir consultés.

Un système qui ravira les utilisateurs nomades et ceux qui aiment jongler avec les appareils. Petite mise en garde, si vous utilisez le système de synchronisation sur un ordinateur qui ne vous appartient pas, n'oubliez pas de vous déconnecter de votre compte Google. Chrome 19 est disponible pour Windows, Mac OS et Linux.

Cela vous intéressera aussi