Tech

En bref : des vélos Google en Amazonie

ActualitéClassé sous :Internet , Street View , village amazonien

Street View permettra bientôt de se promener dans des villages amazoniens et même de remonter le Rio Negro, un affluent de l'Amazone. Des tricycles munis de caméras, version à pédales des Google cars, sont sur place depuis le mois dernier.

Un Google trike, juché sur un navire, bombarde (photographiquement et à 360°) les rives du Rio Negro. © Google

Des vélos remontent un fleuve au cœur de l'Amazonie... C'est Google qui a lancé cette expédition étrange pour photographier avec ses tricycles à caméras le Rio Negro, un des nombreux affluents de l'Amazone, venu de la cordillère des Andes en Colombie et se jetant dans le plus long fleuve du monde (avec le Nil) près de Manaus. Pour compléter l'opération Street view de photographies des rues de la planète par les Google cars, l'entreprise avait lancé en 2009 ses tricycles dans des lieux inaccessibles aux voitures, comme le site préhistorique de Stonehenge ou le jardin du Luxembourg à Paris.

Depuis le mois d'août, des Google trikes sont missionnés au Brésil pour sillonner l'Amazonie. Avec l'aide de la FAS (Fundação Amazonas Sustentável, fondation pour l'Amazonie durable), une association qui lutte contre la déforestation, l'opération est destinée à montrer des images de communautés amérindiennes vivant au cœur de l'Amazonie, au-delà de Manaus.

Un tricycle photographe se promène dans un village amérindien près de Manaus, en Amazonie. © Google

Installé sur un bateau, un tricycle a parcouru une cinquantaine de kilomètres sur le Rio Negro, un affluent de l'Amazone, entre Tumibra, un village voisin de Manaus, et la communauté Terra Preta. La mission se poursuivra ensuite plus en amont mais aussi, affirme Google, jusqu'à l'intérieur des écoles et autres lieux publics.

Les images devraient être visibles sur Street view vers le mois de novembre et la FAS espère qu'elles contribueront à motiver une meilleure préservation de la forêt amazonienne, avec sa biodiversité et avec ses habitants.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi