Une nouvelle IA pourrait désactiver automatiquement les cookies non essentiels sur 91 % des sites Web. © RyanMcGuire, Pixabay
Tech

Cette IA dévore 91 % de vos cookies indésirables sur Internet

Des chercheurs aux États-Unis ont décidé de s'attaquer aux pop-ups et banderoles omniprésents sur le Web qui demandent l'autorisation pour les cookies. Grâce à l'Intelligence artificielle, CookieEnforcer est capable de refuser automatiquement les cookies non essentiels sur 91 % des sites.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment définir la pertinence de l'intelligence artificielle ?  L’intelligence artificielle (IA), de plus en plus présente dans notre monde, permet aux machines d’imiter une forme d’intelligence réelle. Mais comment la définir ? 

Avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD), l'Union européenne a placé le respect de la vie privée de ces citoyens au centre des préoccupations. Toutefois, ceci a conduit à la situation actuelle où les sites demandent constamment votre consentement pour les cookies et le format change de site en site.

Agacés par ces pop-ups, les internautes ont appris à cliquer sans lire, le plus souvent pour accepter les cookies puisque c'est le bouton le plus apparent. Cependant, grâce à des chercheurs de l'université du Wisconsin-Madison et de Google, une solution se profile à l'horizon. Leur système, baptisé CookieEnforcer, refusera automatiquement les cookies indésirables.

Une IA bientôt sous forme d’extension de navigateur

Les chercheurs ont entraîné une intelligence artificielle à parcourir le code source des pages Web et à repérer les notifications liées aux cookies. Elle réalise ensuite une analyse sémantique du texte et des différentes options pour désactiver ceux qui ne sont pas essentiels en simulant des clics de souris. Le système est ainsi capable de fonctionner sur des sites et avec des systèmes de notifications qu'il n'a pas encore rencontrés.

Les chercheurs ont ensuite testé CookieEnforcer sur 500 nouveaux sites. L’IA a réussi à correctement désactiver les cookies non essentiels sur 91 % des sites. Le système n'est pas encore disponible pour le public, mais les chercheurs pourraient le publier à l'avenir sous la forme d'une simple extension de navigateur.


Soutenez votre média scientifique indépendant : découvrez nos formules d'abonnements !

4 bonnes raisons de s’abonner à Futura sur Patreon :

  1. Un site sans aucune publicité à partir de 3,29 euros par mois.
  2. C’est sans engagement.
  3. Des accès à des contenus prioritaires, en avant-première, rien que pour vous.
  4. Vous soutenez notre activité de la meilleure manière possible. Une réelle motivation pour nous !
Découvrez l'univers Futura sur Patreon !
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !