Tech

Bientôt des piles à combustible dans les MacBook Pro et les iPhone ?

ActualitéClassé sous :informatique , Apple , smartphone

-

L'Office américain des brevets et des marques vient de publier deux brevets déposés par Apple. Ils permettraient d'allonger l'autonomie d'un appareil mobile pour qu'elle atteigne des jours, voire des semaines. Comment ? En couplant les batteries avec des piles à combustible !

Schéma descriptif de la batterie hybride d’Apple. La pile à combustible délivre l'énergie à la batterie, tandis que la batterie donne la puissance nécessaire à la pile à combustible pour convertir l'hydrogène en électricité. © Office américain des brevets et des marques/Apple

Déposés en avril 2010, deux brevets signés Apple ont été délivrés le 22 décembre par l'Office américain des brevets et des marques. Respectivement intitulés Fuel cell system to power a portable computing device et Fuel cell system coupled to a portable computing device (numéros 0110311895 et 0110313589), ils concernent un système d'alimentation couplant batterie et pile à combustible. Connu mais encore inusité sur des petits appareils électriques, le principe de la pile à combustible a pour avantage de permettre des jours, voire des semaines d'autonomie, avec un encombrement et un poids assez faibles.

Il est vrai que, pour les appareils mobiles, le nerf de la guerre, c'est l'autonomie. Or, que ce soit avec un PC portable ou un MacBook (l'équivalent chez Apple), elle se limite à quelques heures et atteint péniblement une ou deux journées pour un smartphone. C'est notamment le cas avec un iPhone. À ce sujet la dernière mouture du téléphone d'Apple, l'iPhone 4S, est à peine plus performante que les modèles précédents. Pour aller plus loin, Apple a peut-être une idée téméraire avec cette pile à combustible ! Ce n'est pas une rumeur et même si Apple refuse de communiquer sur le sujet, la publication de ces deux brevets prouve que la firme à la pomme se penche sérieusement sur le sujet.

Une batterie hybride

Le premier brevet décrit un système permettant d'associer une batterie traditionnelle à une pile à combustible pour atteindre des jours et même des semaines d'autonomie. Il s'agit d'une batterie hybride. Les accus lithium-ion habituels répondent aux besoins immédiats en énergie de l'appareil tout en étant alimentés par la pile à combustible. De leur côté, ces mêmes accus fournissent la puissance nécessaire au fonctionnement de la pile.

Dans le second brevet, Apple va plus loin en proposant en un système de batterie externe qui se brancherait sur la prise MagSafe d'un ordinateur portable MacBook, puisque le nom de ce connecteur est même précisé dans le brevet.

Comme le montre ce schéma, le système peut fournir une source d'alimentation à un appareil électronique portatif, tel qu'un ordinateur portable. Pour cela, il suffit de le relier sur la prise d'alimentation MagSafe de l'appareil. © Office américain des brevets et des marques/Apple

La pile à combustible n'est pas une nouveauté puisqu'elle a été inventée en 1839. Elle transforme l'hydrogène et l'oxygène en eau avec production d'un courant électrique. Le gros souci est que le dihydrogène, un gaz plus léger que l'air, est également hautement inflammable. L'histoire a retenu la tragédie du dirigeable Zeppelin. Et même si la pile à combustible était vraiment au point, il resterait à savoir comment faire le plein d'hydrogène... Ce qui est facile pour une voiture dont le moteur électrique est ainsi alimenté (par exemple la Honda FCX Clarity) est moins évident pour un appareil de la taille d'un téléphone portable. L'utilisation du méthanol comme source d'hydrogène est la possibilité la plus connue mais ne s'est toujours pas banalisée.

Malgré ces interrogations et ces incertitudes, Apple cherche des solutions pour augmenter significativement l'autonomie. Alors, lorsque la pile à combustible sera vraiment au point, ses brevets seront prêts et permettront à coup sûr de protéger ses futurs projets.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi