Tech

Apple brevète un nouveau type de charnière

ActualitéClassé sous :informatique , Apple , Brevet Apple

Dans un brevet déposé aux États-Unis, Apple décrit une technique de découpe ultraprécise qui permettrait de rendre flexibles des matériaux rigides en créant des zones articulées. Une innovation qui pourrait rendre les PC portables encore plus fins, mais que l'on pourrait aussi retrouver sur d'autres accessoires de la marque à la pomme.

L’une des illustrations du brevet d’Apple montre comment la technique de découpe au laser permettrait de créer la charnière d’un MacBook en la taillant directement dans la masse du châssis. © Apple, USPTO

L'une des marques de fabrique d'Apple réside dans la finesse de ses produits. L'ordinateur portable MacBook Air, avec son épaisseur variant de 0,3 à 1,7 cm, fait figure de référence absolue que peu de constructeurs parviennent à égaler. Et la firme de Cupertino pourrait bien mettre la barre encore plus haut, grâce à un nouveau procédé qui lui permettrait de fabriquer des charnières directement dans une structure monobloc.

La technique est détaillée dans un dépôt de brevet effectué auprès du Bureau américain des brevets et des marques (USPTO). Il décrit une méthode de découpe dans des matériaux tels que le métal, des alliages composites ou des plastiques durs, qui consiste à tailler un motif géométrique qui créera une articulation capable de fonctionner comme une charnière. De la forme du motif et de l'intrication de ses modules dépendra l'amplitude d'ouverture de la charnière. Le procédé de fabrication repose sur la découpe laser pour graver ou tailler dans la masse avec une haute précision. Le profil de chaque motif pourrait être taillé selon un certain angle afin de créer une butée et de déterminer le rayon de rotation. Ce type de charnière autoriserait des designs encore plus fins et légers en intégrant l'articulation dans le corps des produits.

La technique de découpe imaginée par Apple consiste à tailler ou graver des motifs géométriques dans des matériaux durs. L’amplitude de l’articulation serait définie grâce au profil des modules qui viennent s’imbriquer les uns dans les autres. © Apple, USPTO

Un futur MacBook encore plus fin ?

Le brevet Apple propose de nombreuses illustrations. L'une d'elles montre le concept appliqué à un ordinateur portable MacBook dont la coque et l'écran ne feraient qu'un, reliés par une charnière directement découpée dans le châssis. Une avancée qui libérerait à coup sûr l'imagination des designers de la marque américaine. D'autant que cette technologie pourrait servir pour bien d'autres produits. Le brevet Apple montre comment cette technique de découpe peut s'appliquer à des oreillettes pour articuler la jonction entre le câble et l'écouteur, ou encore pour la couverture de protection de la tablette iPad qui pourrait s'enrouler sur elle-même et servir de support. Et pourquoi ne pas imaginer que le système serve pour une montre ou encore des vêtements intelligents ?

Dans son acception la plus large, ce brevet Apple revêt un potentiel énorme, car il facilite la création de formes monoblocs pour toutes sortes d'appareils comme les téléviseurs, les boîtiers multimédias, les baladeurs numériques ou encore les téléphones. Les châssis ne seraient plus des assemblages, mais des morceaux uniques dont les angles seraient taillés grâce à cette technique de découpe. Reste à voir désormais si Apple se servira réellement de cette invention...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi