QuantumScape espère commercialiser sa batterie à l’état solide pour voitures électriques d’ici 2025. © QuantumScape
Tech

Voiture électrique : pourquoi cette batterie révolutionnaire se fait attendre

ActualitéClassé sous :batterie , voiture électrique , batterie à l'état solide

[EN VIDÉO] Voiture électrique versus voiture thermique : le point en 5 idées reçues  À partir de 2035, la vente de véhicules diesel ou essence sera interdite dans l’Union européenne. Autonomie, coût, écologie... Les voitures électriques sont-elles vraiment compétitives ? 

Après avoir fait grand bruit en 2020 avec un prototype de batterie à l'état solide pour voiture électrique, les nouvelles autour de QuantumScape ont été rares et son cours en bourse a chuté. Pourtant, la start-up affirme pouvoir tenir ses promesses...

En 2020, la start-up QuantumScape présentait un premier prototype d'une batterie révolutionnaire pour les voitures électriques, avec l'espoir d'une commercialisation cette année. Les investisseurs, dont Volkswagen, se sont rués sur les actions la firme, faisant grimper sa valeur en bourse à 54 milliards de dollars. Presque deux ans plus tard, les actions ont perdu 92 % de leur valeur, et avec le départ le mois dernier de Celina Mikolajczak, la directrice de la production, l'entreprise semble au plus mal.

La promesse de QuantumScape a de quoi faire rêver l'industrie automobile. Il s'agit d'une batterie à l’état solide lithium-métal. À poids égal, elle offre 80 % d'autonomie en plus par rapport à une batterie classique. De plus, elle peut être chargée à 80 % de sa capacité en seulement 15 minutes et offre une durée de vie de plusieurs centaines de milliers de kilomètres.

Un morceau de céramique pour bloquer les dendrites

La clé de cette batterie est un petit séparateur en céramique flexible qui empêche la formation de dendrites, le principal obstacle dans le développement des batteries à l’état solide. L'entreprise doit créer un prototype taille réelle capable de passer 800 cycles de charge/décharge avant de pouvoir le tester dans des véhicules. En 2020, la firme avait montré un premier prototype très réduit qui avait passé ce test. Depuis, QuantumScape a réussi à créer plusieurs prototypes plus grands, mais qui ne sont pas encore arrivés à la taille finale.

La prochaine étape, qui devrait arriver cette année, est une première version, presque de taille réelle, qui sera envoyée aux constructeurs automobiles qui pourront la tester. Une seconde version devra être fabriquée sur une chaîne de production, puis un troisième prototype, cette fois taille réelle, sera testé dans des voitures. La dernière étape ne devrait arriver qu'en 2024 ou 2025. L'entreprise affirme avoir suffisamment de fonds pour financer cette dernière étape, mais aura besoin de plus d'argent pour créer une usine pour la version finale. D'ici là, QuantumScape pourrait bien avoir de la compétition...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !