Le constructeur chinois Aiways s'apprête à déployer en Chine ses premiers super chargeurs intelligents, capables non seulement de recharger n'importe quel véhicule électrique, toutes marques confondues, mais également d'apporter un diagnosticdiagnostic sur l'état de leur batterie. Le tout premier de ces super chargeurs doit être installé à Shangrao, tout près de l'usine de production d'Aiways, en septembre prochain. Une centaine d'autres à travers tout le pays devraient suivre.

A chaque fois, entre 6 et 12 points de recharge seront accessibles sur chaque station, capables de recharger n'importe quel véhicule électrique, quelle que soit sa marque. Le constructeur chinois affirme que, selon le type de véhicule, entre 30 et 80% des batteries pourront ainsi être rechargées en seulement 30 minutes.

Mais ce n'est pas tout, car cette nouvelle génération de chargeurs se distingue de bien d'autres façons. D'abord, chaque station sera capable de générer et de stocker de l'énergie solaire photovoltaïqueénergie solaire photovoltaïque.

Ensuite, l'idée est de pouvoir bénéficier d'un flux électrique bidirectionnel entre le véhicule et la borne de charge (technologie baptisée V2G, pour « vehicle-to-grid »), afin d'optimiser la production d'électricité selon les besoins, des automobilesautomobiles comme de l'environnement le plus proche. Petit bémol quand même, tous les véhicules ne sont pas compatibles avec cette technologie.

Enfin, ils permettent aussi d'inspecter l'état de la batterie tout en la rechargeant. Il en résulte alors un rapport sur l'état de santé de la batterie de sa voiture, notamment concernant ses cycles de recharge. Ces chargeurs trois-en-un pourraient se développer un peu partout dans le monde selon la volonté des constructeurs, Aiways faisant ici office de précurseur en la matièrematière.