L’application « Ma sécurité » permet de contacter la police via un tchat. © Paul Marsan, Unsplash
Tech

Ma sécurité, l’application qui met en relation directe avec la police et la gendarmerie

ActualitéClassé sous :applications , cybersécurité , smartphone

-

La nouvelle application mobile du gouvernement « Ma sécurité » permet de joindre les services de police ou de gendarmerie via un tchat à tout moment du jour ou de la nuit. Elle contient également de nombreuses informations, des notifications de sécurité, ainsi que des services de pré-plainte et de signalement en ligne.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ransomware : comment ça marche et comment s’en prémunir ?  Un ransomware ou rançongiciel est un programme malveillant empêchant la victime d’accéder au contenu de ses fichiers afin de lui extorquer de l’argent. 

Le ministère de l’Intérieur vient de lancer une nouvelle application pour simplifier le contact avec la police et la gendarmerie. Baptisée tout simplement « Ma sécurité », elle permet d'accéder aux différents services hors urgences sur iOS et Android.

L'application propose des démarches administratives, des services de signalement et de pré-plainte, une carte avec les postes de Police et gendarmeries, les numéros d'urgence et des notifications locales de sécurité. Elle inclut également la plateforme de signalement des points de deal, et un service de tchat accessible 24h/24 et 7j/7. Malgré tout, le ministère de l'Intérieur rappelle qu'en cas d'urgence il faut appeler le 17.

Un service de plaintes en ligne et en visio

En parallèle de l'application, le ministère de l'Intérieur a annoncé qu'il compte équiper les forces de sécurité de 240.000 terminaux NEO 2 d'ici le mois de juin 2022. Ce sont des smartphones et tablettes dotés d'une connexion sécurisée haut débit. Ils permettront notamment de se connecter avec le réseau radio des forces de sécurité ainsi que les caméras-piétons dont le déploiement se poursuit.

De plus, le ministère de l'Intérieur expérimente depuis plusieurs mois déjà la plateforme de Traitement harmonisé des enquêtes et signalements pour les e-escroqueries (THESEE). Elle permettra de déposer une plainte en ligne en cas de piratage, chantage, ransomware, escroquerie ou fraude en ligne. Le gouvernement en a également profité pour annoncer la création du service « Visioplainte ». Grâce au service France Connect, toute personne pourra déposer une plainte par visioconférence « de la prise de rendez-vous jusqu'à l'envoi du procès-verbal ». Visioplainte sera disponible 24h/24 et 7j/7 grâce à une équipe d'une cinquantaine de policiers.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !