Greenly est une nouvelle application qui calcule l’empreinte carbone de nos achats et nous donne des conseils pour nous aider à la réduire efficacement. © Greenly

Tech

Réduisons efficacement notre empreinte carbone avec cette app

ActualitéClassé sous :App , Greenly , empreinte carbone

Nos émissions de CO2 ne cessent d'augmenter. Le constat est posé. Reste à savoir ce que nous allons désormais pouvoir faire pour réduire efficacement notre empreinte carbone. Et justement, trois jeunes entrepreneurs nous proposent aujourd'hui une application destinée à accompagner notre évolution vers des comportements plus durables. Alexis Normand, CEO de Greenly, nous détaille le concept.

Greenly, c'est le nom donné à une application mobile qui mesure automatiquement l'empreinte carbone de nos dépenses. Et elle récompense les comportements vertueux. Une récompense essentiellement morale pour l'heure. Mais qui devrait bientôt prendre la forme de réels avantages financiers.

Futura : Dans la pratique, comment fonctionne votre application mobile, Greenly ?

Alexis Normand : Vous téléchargez notre application et vous la reliez à votre carte bancaire par le biais d'une technologie sécurisée et agréée par la Banque de France. Puis, à chaque fois que vous faites un achat, l'application vous renseigne sur son empreinte écologique. Elle convertit vos dépenses en quantité de CO2 émis. Imaginons que vous fassiez le plein d'essence. Selon les données -- de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) en l'occurrence --, un euro dépensé équivaut alors à une émission de 1,93 kilo de CO2. Il est ensuite facile, pour l'application, d'afficher l'empreinte carbone de votre opération.

Futura : Comment évaluez-vous l'empreinte carbone d'un achat ?

Alexis Normand : Nos chiffres s'appuient sur des données publiques. Des travaux de l'Agence de l'Ademe ou de la Banque mondiale, des articles scientifiques ou des rapports RSE d'entreprises, par exemple.

Chaque dépense est classée en fonction de sa nature -- qu'il s'agisse d'alimentation ou d'un achat de textile, d'une facture d'électricité ou d'un billet de théâtre -- et même des enseignes dans lesquelles les achats ont pu être effectués. Notre objectif est d'aboutir à des données les plus justes possible.

Futura : Et comment tous ces chiffres aident-ils à réduire efficacement son empreinte carbone ?

Alexis Normand : Dans un second temps, l'application vous informe que si vous preniez le train pour vous déplacer -- le TGV plus encore --, cela ne vous coûterait que 40 grammes de CO2 par euro dépensé. Une économie substantielle.

Greenly va ainsi probablement vous faire découvrir que changer de fournisseur d’électricité peut aujourd'hui avoir un impact sur votre empreinte carbone aussi important que si vous arrêtiez de consommer de la viande. Mais avec un effort largement moindre de votre part.

Avec l’application mobile Greenly, il est possible de revenir à la neutralité carbone et réduisant son empreinte, mais aussi en investissant dans des projets visant à accélérer la transition énergétique. © Greenly

Futura : Pensez-vous que cela peut réellement avoir un impact ?

Nous ne cherchons pas à culpabiliser

Alexis Normand : Nous en sommes convaincus. Et nous ne cherchons pas à culpabiliser les consommateurs. Seulement à leur montrer comment de petites actions peuvent faire avancer les choses. Qu'il n'y a pas besoin de se montrer héroïque pour sauver la planète.

Nous pensons que si nous fournissons aux consommateurs des informations fiables sur l'empreinte carbone de telle ou telle marque, ils choisiront de se tourner vers les marques les plus vertueuses. Et, par effet d'entraînement, encourageront ainsi les autres à faire des efforts pour réduire leur impact écologique. De quoi faire entrer tout le système dans une sorte de cercle vertueux.

Futura : Mais il n'est pas possible de parvenir à une empreinte carbone nulle. Cela ne risque-t-il pas de décourager les utilisateurs de Greenly ?

Alexis Normand : Pour ceux qui ne se satisfont pas d'une réduction de leur empreinte carbone, nous avons mis en place, en partenariat avec EcoAct, la possibilité de financer des projets visant à accélérer la transition écologique. L'implantation d'éoliennes en Inde pour remplacer les centrales à charbon ou des projets de sauvegarde de la forêt amazonienne, par exemple.

Futura : Dans vos communications, vous évoquez également des récompenses pour les bons élèves. Qu'en est-il ?

Alexis Normand : Aujourd'hui, il faut reconnaître qu'elles sont purement morales. Greenly vous distribue des bons points lorsque vous consommez durable. Mais nous comptons, demain, mettre en place un véritable avantage financier en cashback pour les utilisateurs qui choisissent les marques les plus durables. L'aventure ne fait que commencer...

  • L'application mobile Greenly mesure avec précision l'empreinte carbone de nos achats.
  • Elle nous conseille ensuite sur les meilleures manières de la réduire.
  • Avant bientôt de nous récompenser pour nos efforts.
Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] COP25 : la concentration de CO2 dans l’atmosphère sur 15 ans  Grâce à des données collectées sur Terre et depuis l’espace, la Nasa a compilé l’augmentation de la concentration de dioxyde de carbone et sa distribution mondiale pendant quinze ans. À la fin des mesures en 2015, le maximum atteignait 402 ppm ; aujourd’hui, nous en sommes à 418 ppm. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !