Sciences

Pourquoi l'étoile Bételgeuse change de luminosité ?

VidéoClassé sous :étoile , Supergéante rouge , VLT

Qui est Bételgeuse, étoile d'habitude très brillante dans la constellation d'Orion. Pourquoi sa luminosité n'a de cesse de baisser depuis l'automne 2019 ? Que va-t-il lui arriver ?

Depuis novembre 2019, nombreux sont les astronomes amateurs et professionnels qui retiennent leur souffle en guettant Bételgeuse tous les soirs. Elle, qui est une des stars des nuits d'hiver et la 10e étoile la plus brillante du ciel, a vu en effet sa luminosité dégringoler de 35 % ces derniers mois. Du jamais vu depuis au moins 150 ans ! À la mi-février 2020, elle est n'est plus qu'à la 21e place des étoiles les plus brillantes. Que lui arrive-t-il alors ? S'agit-il des prémices de son explosion en supernova ?

Sur cette image obtenue en décembre 2019 grâce à l’instrument Visir qui équipe le Very Large Telescope figure la lumière infrarouge émise par la poussière qui entoure Bételgeuse. Les nuages de poussière, semblables à de véritables flammes sur cette image, se forment lorsqu’elle expulse sa matière dans l’espace. Le disque noir obscurcit le centre de l’étoile et sa proche périphérie, deux régions particulièrement brillantes qui doivent être masquées afin de pouvoir observer les panaches de poussière de moindre luminosité. Le point orange central est l’image de la surface de Bételgeuse acquise par Sphere, dont les dimensions avoisinent celles de l’orbite de Jupiter. © ESO, P. Kervella, M. Montargès et al.

Nous saurons bientôt si Bételgeuse va exploser ?

Pour tenter d'y répondre, les astrophysiciens sont aux aguets via des observations directes comme celles du VLT au Chili, ou encore en scrutant les neutrinos de hautes énergies, possibles messagers de son explosion, reçus sur Terre. Pour l'instant, l'explication la plus probable proposée par les chercheurs est qu'une fois encore, Alpha Orionis -- car elle est l'étoile la plus brillante d'Orion dont elle marque l'aisselle droite (en réalité c'est Beta Orionis, Rigel qui est la plus brillante) -- est en grande partie assombrie par de gigantesques nuages de gaz et de poussière.

Bételgeuse est connue pour être une étoile variable avec des périodes de baisse de luminosité identifiées. Mais cette récente crise apparaît comme la plus forte de l'histoire de son observation.

Aux alentours du 21 février, nous devrions être fixés sur ce qu'il se passe vraiment là-bas, à 640 années-lumière de la Terre. En effet, si sa luminosité continue encore de décliner après, cela voudrait dire que ce n'est pas lié à son cycle de 410 jours environ et qu'il se passe autre chose.

Supergéante rouge, 500 fois plus grosse que le Soleil, l'étoile pourrait exploser en supernova d'ici 100.000 ans au maximum. Vu de la Terre, l'événement sera plus brillant que Vénus, et autant que la Pleine Lune, durant plus d'un mois.