Comment devenir invisible. © vchalup, Fotolia

Sciences

Comment devenir invisible ?

Question/RéponseClassé sous :physique , homme invisible , cape d'invisibilité

Devenir transparent comme l'homme invisible ou revêtir une cape d'invisibilité comme Harry Potter, ce sera peut-être bientôt possible grâce à ces trois techniques inventées par des scientifiques. Si certaines relèvent encore de la science-fiction, d'autres sont nettement plus avancées.

Dans L'Homme invisible, le film de James Whale sorti en 1933, un scientifique trouve une formule modifiant les propriétés chimiques de ses cellules pour devenir transparent. Une fiction qui s'inspire de nombreux cas que l'on peut observer dans la nature, comme par exemple les méduses ou certaines grenouilles.

Un objet est visible lorsque la lumière voit sa direction de propagation modifiée en passant d'un milieu à l'autre. Lorsqu'il est suffisamment homogène ou que la lumière ne détecte pas de changement de milieu, les ondes lumineuses le traversent sans subir de réfraction. C'est le cas des méduses, dont le corps est suffisamment homogène pour laisser passer la lumière. En 2014, Viviana Gradinaru, du California Institute of Technology (CalTech) et son équipe sont parvenues à rendre une souris entièrement transparente en à peine deux semaines, en remplaçant les lipides, opaques, par de l'hydrogel. Une technique basée sur le procédé Clarity inventé par Karl Desseiroth et ses collègues de l'université de Stanford. La méthode semble toutefois difficilement envisageable si l'on veut rester vivant.

Certaines méduses sont quasi transparentes, car leur corps est suffisamment homogène pour ne pas interférer avec la lumière incidente. © Thanos Dailianis, CC by-nc-sa 3.0

Revêtir une cape d’invisibilité

Pour conserver son intégrité physique, d'autres chercheurs réfléchissent à un autre procédé : une « cape d’invisibilité », comme celle de Harry Potter. En 2015, des chercheurs de l'université de Californie à Berkeley ont développé un métamatériau constitué de nanoantennes réfléchissantes qui « éparpillent » les ondes lumineuses de telle sorte que l'objet au-dessous devient totalement invisible. Mais on est encore loin de pouvoir fabriquer une telle cape sur une grande surface et à un coût raisonnable. D'autres chercheurs de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) de Montréal ont eux développé une « cape d'invisibilité » grâce à un filtre spécial déplaçant temporairement les fréquences du spectre lumineux. Pour un objet vert par exemple, les fréquences sont déviées vers le bleu, puis un autre filtre ramène ces fréquences au vert, de telle sorte que l'interférence n'est pas détectée. Le dispositif ne fonctionne pour l'instant que pour une seule direction mais selon les chercheurs, il pourrait théoriquement rendre un objet invisible sous tous les angles.

Grâce à des nanoantennes supprimant la déformation des ondes lumineuses, ce métamatériau rend invisible un objet de forme quelconque. © UC Berkeley, Zhang Group (invisible-uc-berkeley-zhang-group)

Se camoufler comme un caméléon

Dernière astuce, a priori la plus facile à mettre en œuvre : le camouflage. Utilisé par de nombreux animaux, il ne rend pas à proprement parler invisible mais permet de se fondre dans son environnement. Le caméléon ou la pieuvre disposent par exemple de plusieurs types de chromatophores, les cellules pigmentaires de la peau. En contractant leurs muscles, ils font varier la répartition de ces pigments à l'intérieur des cellules pour modifier leur couleur. S'inspirant de cette technique, des chercheurs du MIT ont mis au point une peau artificielle à base d'élastomère électro-actif, dont la texture et la fluorescence varient quand on lui applique un champ électrique. Une telle peau pourrait permettre à des militaires de changer rapidement la couleur de leur uniforme en fonction de leur environnement. L'entreprise de défense russe Rostec a également développé un tel camouflage dynamique pour les uniformes et les casques des soldats.

Le casque inventé par l’entreprise russe Rostec change de couleur en fonction de l’environnement et peut même reproduire le mouvement des feuilles d’un arbre. © Rostec
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Voir l'invisible avec la strioscopie  Les images que l’on peut obtenir grâce à la strioscopie sont bien étranges. Ce procédé permet de mettre en évidence la compression de l’air ou d’autres fluides en temps réel. Découvrez en vidéo cette technique étonnante, largement utilisée en aéronautique.