Sciences

CPGE : à qui s’adressent les classes prépas ?

Question/RéponseClassé sous :Classes prépas , Etudiants , université
Très sélectives, exigeantes, denses, les classes préparatoires se font en deux ans après le Bac et font réellement subir un vrai « entraînement » aux postulants aux grandes écoles. © Fotolia

Les classes préparatoires aux grandes écoles sont très sélectives et exigeantes. Vous envisagez sérieusement de vous y inscrire... mais êtes-vous vraiment fait pour ces études ? Ces classes préparatoires se font en deux ans et vous préparent aux concours d'entrée dans les grandes écoles de commerce et les écoles d'ingénieurs.

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sont une préparation intensive aux concours d'entrée.

Bien que n'étant pas inscrites dans les cursus par la loi ou le règlement, elles sont un passage totalement obligé si on veut avoir une chance. Elles se font dans des lycées.

Classes prépas : pour qui ?

Comment y accéder ? Il faut un baccalauréat (S de préférence) ou un niveau équivalent, et votre dossier doit être accepté par le chef d'établissement... Seuls les meilleurs y ont droit (des étudiants déjà scolarisés dans le supérieur peuvent également, s'ils souhaitent une réorientation, intégrer une CPGE). On compte près de 230.000 étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles en France.

Ces études sont considérées comme élitistes par un grand nombre d'étudiants. La sélection est rude, et il faut aborder les cours de manière très scolaire pour y arriver. Ces études ne correspondent donc pas à certains profils. Ainsi la plus grande partie des étudiants entrant en CPGE vient de baccalauréats généraux. Souvent S pour les prépas scientifiques, ES pour les prépas aux écoles de commerce et L pour les prépas littéraires.

Elles s'adressent donc à des élèves ayant une forte capacité de travail et ayant les meilleurs dossiers scolaires.

Néanmoins, il existe un petit nombre de ces CPGE qui sont accessibles aux élèves titulaires de Bac techno et encore trop méconnues de la part de ces élèves. Dans ce cas, parlez-en auprès de vos proches, de vos professeurs voire d'anciens élèves de ces classes. Le niveau est élevé mais pas inaccessible. Il est néanmoins important d'avoir un bon niveau général en terminale et assez homogène.

L’inscription aux classes prépas

La procédure d'admission en CPGE est informatisée : les candidats doivent s'inscrire sur www.admission-postbac.org entre mi-janvier et mi-mars de chaque année pour la rentrée suivante, avec des phases d'admission (vous recevez des propositions, toujours par Internet), entre mi-juin et début juillet.

En retard dans l'inscription ? Pas de panique : il existe une procédure dite complémentaire, qui s'adresse d'ailleurs aussi aux laissés pour compte des différentes phases d'admission, jusqu'au jour de la rentrée scolaire.

À retenir sur les classes prépas

Les classes préparatoires aux grandes écoles sont la voie royale des études postbac. Elles s'adressent aux étudiants ayant de fortes capacités de travail qui souhaitent rejoindre les plus grandes écoles, avec un nombre d'heures de cours important et de nombreux travaux surveillés, souvent les samedis matins. Les élèves intégrant ces écoles doivent être prêts à endurer deux années sous le signe du travail et qui ne laissent pas trop de place à une vie extrascolaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi