Sciences

Lilypad : une peinture dépolluante

Diaporama - Balades dans les villes du futur bioniques de Vincent Callebaut
PhotoClassé sous :Architecture , Vincent Callebaut , cité bionique
Lilypad : une peinture dépolluante
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

La structure de l'île flottante est formée d'une double coque en fibres de polyester. Une couche de dioxyde de titane (TiO2) la recouvre. Sous l'effet des rayons ultraviolets, ce matériau peut absorber la pollution atmosphérique par effet photocatalytique.

© Vincent Callebaut